Imprimer la page

Comment vérifier qu’un intermédiaire en banque ou assurance est autorisé à exercer ?

Vous voulez souscrire un crédit, un contrat d’assurance ou un produit financier. Comment vérifier que votre intermédiaire est autorisé à exercer ?

© Oleg Magni / Pexels

Courtiers en banque ou assurance : actualité

  • L'Autorité des marchés financiers (AMF) appelle les épargnants à la plus grande vigilance face à des propositions d’investissement en crypto-actifs et les invite à consulter la liste blanche des prestataires de services sur actifs numériques (PSAN), 28 juillet 2021
  • L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) met en garde contre les propositions frauduleuses et publie sur le site abe-infoservice.fr une mise à jour de la liste noire des sites ou entités proposant des crédits, livrets, services de paiement ou contrats d’assurance sans y être autorisés. 331 nouveaux sites internet ou entités ont été ajoutés à cette liste au 2e trimestre 2021. 12 juillet 2021
  • L'AMF met en garde contre les activités d'acteurs qui proposent d’investir dans des biens divers sans y être autorisés, rassemblés dans une liste noire à jour. Toute offre d’investissement dans des biens divers doit être enregistrée à l’AMF pour être commercialisée. 28 juin 2021

Pour souscrire un contrat d'assurance, un crédit ou des produits financiers, vous pouvez faire appel à un intermédiaire (ou courtier).

Avant de vous engager, pensez à consulter le registre des intermédiaires en assurance, banque et finance, géré par l’Orias (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance). Ce registre recense les professionnels habilités à commercialiser des produits et services financiers en France.

Pour être autorisé à exercer, un intermédiaire doit obligatoirement être immatriculé à l’Orias. Son numéro Orias (8 chiffres) doit figurer sur tous ses documents : documents commerciaux, mentions légales, site web...

Pour s’immatriculer, les professionnels doivent répondre à différentes conditions. De plus, ils doivent renouveler leur inscription à l’Orias chaque année.

Vous pouvez consulter le registre sur le site de l’Orias. La recherche peut se faire avec différents critères : nom, numéro d’immatriculation, ville...

En complément, vous pouvez consulter la liste noire des sociétés suspectes publiée par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Cette liste ne signale qu'une partie des entités douteuses. Les sociétés qui n'y figurent pas ne sont pas obligatoirement sûres.

Ressources complémentaires

Vous pouvez aussi contacter la plateforme ABE Info Service, qui répond aux questions sur l'assurance, la banque et l'épargne.

Modifié le 8 septembre 2021

Partager la page