Accueil du portailParticuliers › Economies d'énergie : une nouvelle prime pour financer vos travaux

Economies d'énergie : une nouvelle prime pour financer vos travaux

07/03/2017

Jusqu'au 31 mars 2018, vous pouvez bénéficier d'une aide financière pour améliorer la performance énergétique vos équipements. Attention, cette prime « Coup de pouce économies d'énergie » est sous conditions de ressources.

Chaudière à haute performance énergétique, émetteur électrique à régulation, programmateur centralisé... : si vous envisagez des travaux dans votre domicile, vous avez peut-être droit à la nouvelle prime « Coup de pouce économies d'énergie », qui vient d'être lancée et qui est valable jusqu'au 31 mars 2018. Elle s'adresse aux ménages, sous conditions de ressources, afin « d'accélérer la rénovation énergétique et de lutter contre la précarité énergétique », souligne le ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer. Cette aide est par ailleurs cumulable avec le crédit d'impôt transition énergétique (CITE).

Lire aussi : Rénovation énergétique : les conseils pour bien choisir les professionnels | Des conseils pour réduire sa facture d’électricité

 

Qui peut bénéficier de la prime économies d'énergie ?

« 45 % des ménages sont éligibles » à la prime économies d'énergie, explique le ministère de l'Environnement. L'attribution dépend des ressources du foyer.

Nombre de personnes dans le foyer Plafonds de revenus du foyer en Île-de-France pour bénéficier de la prime Plafonds de revenus du foyer hors Île-de-France pour bénéficier de la prime
1 24 107 euros 18 342 euros
2 35 382 euros 26 826 euros
3 42 495 euros 32 260 euros
4 49 620 euros 37 690 euros
5 56 765 euros 43 141 euros
Par personne supplémentaire + 7 136 euros + 5 434 euros

 

A combien s'élève l'aide économies d'énergie ?

La prime dépendra de l'offre que vous aurez choisie. Elle sera d'un montant minimum de :

  • 50 euros pour l'installation d'un émetteur électrique à régulation électronique à fonctions avancées,
  • 100 euros pour l'installation d'un programmateur centralisé pour radiateurs électriques,
  • 800 euros pour le remplacement d'une chaudière individuelle par une chaudière neuve à haute performance énergétique (gaz ou fioul),
  • 1 300 euros pour le remplacement d'une chaudière individuelle par une chaudière neuve au bois de classe 5.
     

Comment profiter du coup de pouce économie d'énergie ?

Pour bénéficier du « coup de pouce économies d'énergie », vous devez vous rapprocher d'un organisme signataire de la charte d'engagement liée à la prime. C'est ce signataire, qu'il s'agisse d'un vendeur d'énergie ou d'une collectivité territoriale, qui vous versera l'aide financière. Il vous suffit de bien accepter l'offre avant de signer le devis des travaux. Ensuite, vous pouvez faire réaliser vos travaux par un professionnel disposant du label « reconnu garant de l'environnement » (RGE).

Lire aussi : Rénovation énergétique : les aides auxquelles vous pouvez prétendre | Le crédit d’impôt transition énergétique (CITE) prolongé jusqu’à fin 2017 et cumulable avec l’éco prêt à taux zéro (éco PTZ)

En savoir plus

Coup de pouce économies d'énergie (ministère de l'Environnement)

 

Des questions ?

Pour des renseignements ou des conseils, vous pouvez consulter le site gouvernemental Rénovation info service ou contacter le 0.808.800.700 (service gratuit + prix de l'appel).

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Phovoir.fr

    11/09/2017

    Le secteur des services à la personne en France est un secteur de plus en plus développé. En 2014, on décomptait 1,4 million de professionnels spécialisés dans une activité de services à la personne. Comment procéder à une embauche lorsqu’on est un particulier ? Quelles obligations et avantages pour le particulier-employeur en matière de fiscalité ?

  • ©fotolia

    24/08/2017

    Afin de favoriser l'acquisition de véhicules peu polluants, une prime ou « bonus » accompagne l'acquisition de véhicules propres. À l'inverse, un malus s’applique aux voitures particulières les plus polluantes, ainsi qu'une taxe annuelle pour certains modèles. Retour sur ce dispositif qui a évolué au 1er janvier 2017.

  • 01/07/2017

    Le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu entrera en vigueur le 1er janvier 2019. Il vise à adapter le paiement de l'impôt aux événements de la vie, sans en modifier les règles de calcul. Il ne modifie cependant pas le calcul de l’impôt. Ainsi, les réductions fiscales liées aux dons aux associations et fondations sont maintenus, même pour l’année 2018.

  • 11/04/2017

    La réforme du prélèvement à la source vise à rendre le paiement de l’impôt contemporain de la perception des revenus. Elle maintient l’ensemble des réductions et des crédits d’impôt ouverts au titre de 2017.

  • 09/03/2017

    Besoin d'améliorer l'isolation de votre logement ? De diminuer votre facture de chauffage ? D'une chaudière plus performante ? Vous pouvez prétendre à des aides pour financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement ! Découvrez les aides qui correspondent à vos besoins d’éco-rénovation.

  • 20/01/2017

    La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2017, parue au Journal officiel le 24 décembre 2016, comprend de nombreux changements. Voici les principales mesures.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !