Accueil du portailParticuliersEconomies d'énergie : l'opération « Coup de pouce » est reconduite jusqu'en 2020

Economies d'énergie : l'opération « Coup de pouce » est reconduite jusqu'en 2020

06/06/2018

Devant le succès du premier dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » terminé au 31 mars 2018, le gouvernement a décidé de prolonger cette aide tout en lui apportant des modifications. Explications.

© Fotolia.com

Quels travaux peuvent profiter de la prime « Coup de pouce économies d'énergie » ?

Le dispositif  « Coup de pouce économies d’énergie » 2018 – 2020 a été recentré sur les travaux les plus performants en matière d’économie d’énergie. 2 types de travaux sont éligibles :

  • le remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, système solaire combiné, raccordement à un réseau de chaleur).
  • Les travaux d’isolation des combles ou des toitures.

Lire aussi : Des conseils pour réduire sa facture d’électricité

Qui peut bénéficier de la prime « Coup de pouce économies d'énergie » ?

Le nouveau dispositif « Coup de pouce économies d’énergie » est renforcé au profit des ménages les plus modestes en situation de précarité énergétique. L’attribution des primes dépend des ressources du foyer. Le dispositif est ouvert à compter du 1er avril 2018 jusqu’au 31 décembre 2020.

Nombre de personnes dans le foyer Plafonds de revenus du foyer en Île-de-France pour bénéficier de la prime en euros Plafonds de revenus du foyer hors Île-de-France pour bénéficier de la prime en euros
Ménages modestes (situation de précarité énergétique)
1 24 194 18 409
2 35 510 26 923
3 42 648 32 377
4 49 799 37 826
5 56 970 43 297
Par personne supplémentaire + 7 162 + 5 454
Nombre de personnes dans le foyer Plafonds de revenus du foyer en Île-de-France pour bénéficier de la prime en euros Plafonds de revenus du foyer hors Île-de-France pour bénéficier de la prime en euros
Ménages très modestes (situation de grande précarité énergétique)
1 19 875 14 360
2 29 171 21 001
3 35 032 25 257
4 40 905 29 506
5 46 798 33 774
Par personne supplémentaire + 5 882 +4 257

Lire aussi : Tout savoir sur le crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

À combien s'élève l'aide « Coup de pouce économies d'énergie » ?

Le montant des primes dépend de l'offre que vous aurez choisie pour remplacer votre chaudière au fioul ou pour isoler vos combles ou votre toiture. La charte « Coup de pouce économies d’énergie » prévoit notamment au moins :

  Chaudière biomasse performante Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau Système solaire combiné Pompe à chaleur hybride Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R
Équipements susceptibles de remplacer une chaudière au fioul
Prime ménage modeste en euros 2 000 2 000 2 000 2 000 350
Prime ménage très modeste en euros 3 000 3 000 3 000 3 000 500

La prime s’élèvera jusqu’à 15€ par m2 d’isolant posé (selon ressources) pour les travaux d’isolation des combles ou des toitures.

Lire aussi : L'éco - prêt à taux zéro (PTZ) facilite la rénovation des logements

Comment profiter de la prime « Coup de pouce économies d'énergie » ?

Pour bénéficier du « coup de pouce économies d'énergie », vous devez vous rapprocher d'un organisme signataire de la charte d'engagement liée à la prime. C'est ce signataire, qu'il s'agisse d'un vendeur d'énergie ou d'une collectivité territoriale, qui vous versera l'aide financière. Il vous suffit de bien accepter l'offre avant de signer le devis des travaux. Ensuite, vous devez faire réaliser vos travaux par un professionnel disposant du label « reconnu garant de l'environnement » (RGE).

Demandez conseil auprès d'un conseiller FAIRE

Votre prime vous sera versée selon les modalités suivantes :

  • en déduction de votre facture ;
  • ou par virement ou par chèque ;
  • ou sous forme de bons d’achats pour des produits de consommation courante.

Lire aussi : Rénovation énergétique : les conseils pour bien choisir les professionnels

La prime « Coup de pouce économies d'énergie » est-elle cumulable ?

Oui, la prime « Coup de pouce économies d'énergie » est cumulable. En effet, vous pouvez bénéficier simultanément de l'éco-PTZ, du CITE et de la prime « Coup de pouce économies d'énergie ».

En revanche, la prime « Coup de pouce économies d’énergie » n’est pas cumulable avec les offres des acteurs éligibles du dispositif certificats d’économies d’énergie (CEE) comme les offres « Habiter mieux » de l’Agence nationale de l'habitat (Anah).

Lire aussi : Rénovation énergétique : les aides auxquelles vous pouvez prétendreParticuliers : les aides et crédits d'impôt auxquels vous pouvez prétendre

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Phovoir.fr

    09/11/2018

    Vous souhaitez employer un salarié à domicile ? Le CESU permet d'effectuer facilement vos déclarations sociales. Qui est concerné ? Comment cela fonctionne-t-il ? Explications.

  • ©Olivier Le Moal / Stock.Adobe.com

    19/10/2018

    Vous souhaitez investir dans l’économie ? Sachez qu’en investissant dans certaines entreprises, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu dans le cadre du « dispositif Madelin ». Quelles sont les entreprises éligibles ? Quel est le montant de la réduction d’impôt ?

  • © Fotolia

    05/10/2018

    L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux d’intérêt nul permettant de financer des travaux d’économie d’énergie de son logement jusqu’au 31 décembre 2018. Qui peut en bénéficier ? Sous quelles conditions ?

  • ©Fotolia.com

    27/09/2018

    Lorsque vous effectuez des travaux améliorant la performance énergétique de votre logement, vous pouvez sous certaines conditions bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Explications.

  • 07/09/2018

    Les dons au profit des associations ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66 % voire 75 % du montant versé, selon l’association choisie, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Retour sur ce dispositif fiscal et sa prise en compte dans le cadre du prélèvement à la source.

  • 07/09/2018

    Les dépenses engagées pour l'emploi d'un salarié à domicile ouvrent droit à un crédit d'impôt spécifique. Quelles sont les activités concernées ? Quel est le montant du crédit d’impôt ?

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !