Accueil du portailParticuliersRénovation énergétique : les conseils pour bien choisir les professionnels

Rénovation énergétique : les conseils pour bien choisir les professionnels

par Bercy Infos,

le 06/02/2017 –

Vous souhaitez effectuer une rénovation énergétique de votre logement ? Restez vigilants ! La direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a enquêté sur les pratiques des professionnels du secteur et a noté de nombreuses anomalies : des entreprises peu scrupuleuses font signer des bons de commande et des crédits d’impôt sans expliquer les conséquences de l’engagement, les prestations sont parfois non conformes, les labels sont utilisés de manière injustifiée…

Les résultats de l’enquête de la DGCCRF

Suite à la plainte de nombreux propriétaires abusés, la DGCCRF a décidé d’effectuer une enquête auprès des entreprises et artisans réalisant des travaux de rénovation énergétique. Elle a ainsi relevé de nombreuses fraudes telles que la présentation de devis incompréhensibles pour les consommateurs, des crédits camouflés, des labels de qualité mensongers… Durant son enquête sur les énergies renouvelables et la rénovation thermique, la DGCCRF a contrôlé 360 établissements, et a constaté un taux d’anomalie de 57 %.

Les anomalies portaient principalement sur des pratiques commerciales trompeuses, le non-respect des droits du consommateur et les manquements relatifs à l’information sur les prix.

Lire aussi : Rénovation énergétique : les aides auxquelles vous pouvez prétendre

Nos conseils pour bien choisir les professionnels

1. Ne signez pas d’engagement lorsqu’une entreprise vient vous démarcher.

Laissez-vous le temps de la réflexion et de la compréhension. Vérifiez les informations qui vous ont été transmises, en particulier l’identité du professionnel et les données chiffrées avancées. Méfiez-vous des entreprises prétendant être mandatées par un organisme public. Avant de signer, lisez bien l’intégralité du ou des documents. Si vous avez signé et regrettez, n’hésitez pas à faire valoir votre droit à la rétractation prévu par la loi dans un délai de 14 jours.

2. Comparez les prestations et les prix avec d’autres professionnels.

Prenez le temps de comparer les offres en contactant plusieurs entreprises, surtout si vous avez été démarché.

3. Contrôlez le label du professionnel

Si vous souhaitez bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et de l’éco-prêt à taux zéro (éco PTZ), vous devez choisir un professionnel labellisé « garant de l’environnement » (RGE).

Pour trouver un professionnel RGE ou vérifier que le professionnel que vous engagez est bien labellisé RGE, rendez-vous sur le site FAIRE.

Recherchez un professionnel RGE

Attention, être labellisé RGE ne garantit pas que l’entreprise n’ait pas de pratiques commerciales trompeuses.

4. Demandez des références d’autres travaux effectués par l’entreprise.

5. En cas de doute, prenez contact avec les administrations.

En cas de doute, vous pouvez contacter la direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).

Lire aussi : TVA à taux réduits : pour quels travaux ?

Partagez cet article !

Thématiques :

Consommation

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Phovoir.fr

    06/08/2019

    Vous êtes propriétaire du logement que vous occupez mais vous avez des ressources financières limitées et vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation pour des raisons autres qu'énergétiques. Savez-vous que vous pouvez obtenir, sous condition, des aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ? Comment en bénéficier ? Et pour quelle finalité ? On vous explique tout.

  • 01/08/2019

    Afin d’encourager les citoyens à acheter une voiture plus propre, une prime à la conversion (à la casse) a été mise en place. Cette dernière est versée, sous condition, lors de l'achat ou de la location d'un véhicule peu polluant si, dans le même temps, le véhicule mis à la casse est un ancien véhicule diesel ou essence. Mais qui peut la demander ? Comment fonctionne-t-elle précisément ? Toutes les réponses.

  • © Fotolia.com

    25/07/2019

    Vous êtes étudiant et vous recherchez un appartement ou allez bientôt emménager ? Comment mettre toutes les chances de votre côté ? Et surtout, savez-vous quels sont vos droits ? Voici nos conseils avant de signer le contrat de location.

  • ©BercyPhoto G.Gree

    25/07/2019

    Chaque année, notamment lors de la rentrée, vous êtes nombreux à vouloir vous inscrire à une salle de sport ! Tour d’horizon des points sur lesquels rester vigilant pour bien choisir sa salle de sport.

  • © Phovoir.fr

    24/07/2019

    Les produits alimentaires vendus dans un conditionnement doivent indiquer un délai pour la consommation : la date limite de consommation (DLC) ou la date de durabilité minimale (DDM). Mais savez-vous réellement ce que signifient ces termes ? On fait le point.

  • ©Jackin / Stock.Adobe.com

    23/07/2019

    Prix d’une heure de conduite, frais de présentation à un examen, frais de dossier… Les auto-écoles vous facturent de nombreux frais. Mais en ont-elles le droit ? Les prix sont-ils réglementés ? Toutes les réponses.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !