SMS et appels indésirables : le 33 700 facilite le signalement des numéros frauduleux

Messages incitant à cliquer sur un lien douteux pour récupérer vos données personnelles ou à appeler un numéro surtaxé pour vous soutirer de l’argent etc… : pour lutter contre ces appels non sollicités, signalez-les au 33 700, la plateforme gratuite de lutte contre les SMS et appels indésirables.

Femme qui parle au téléphone
©Adobe Stock

Messages et appels malveillants usurpant l’identité de sociétés, communications publicitaires ignorant le non consentement des abonnés, pièges incitant à cliquer sur un lien douteux pour récupérer vos données personnelles ; spam vous invitant à appeler un numéro surtaxé pour vous soutirer de l’argent….

Pour lutter contre ces appels non sollicités, signalez les au 33 700, la plateforme gratuite de lutte contre les SMS et appels indésirables. L’interface du site www.33700.fr a été revue pour faciliter les signalements par capture d'écran ou en utilisant un formulaire.

Vous pouvez aussi, lorsque vous recevez un spam par SMS, le transférer sans commentaires, au numéro 33 700. Vous recevrez alors un message du 33 700 vous invitant à compléter un signalement. S’il s’agit appel ou d’un message vocal, envoyer un SMS au 33 700 en écrivant « spam vocal » suivi du numéro qui vous a appelé.

Attention, le 33 700 ne concerne que les appels frauduleux et non le démarchage. Si vous ne voulez plus recevoir de messages publicitaires pour lesquels vous aviez donné votre accord ou envoyé par une société dont vous êtes client, répondez simplement au message publicitaire reçu : "STOP". C'est gratuit. De même, si vous souhaitez ne plus être appelés pour du démarchage téléphonique, inscrivez-vous gratuitement sur www.bloctel.gouv.fr.

Numéros transmis aux opérateurs téléphoniques pour qu’ils coupent les numéros frauduleux

Né sous l’égide de la Fédération française des télécom et l’Association française pour le développement des services et usages multimédias multi-opérateurs (af2m), en lien avec la Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), le www.33700.fr collecte les signalements qui sont ensuite transmis quotidiennement aux différents opérateurs télécom qui mènent des analyses pour qualifier les fraudes et agissent en conséquence en coupant le cas échéant les numéros téléphoniques émetteurs ou surtaxés frauduleux, voire portent plainte aux services de police. Plus il y a de signalements précis, plus les actions pour contrer ces pratiques nuisibles sont efficaces.