Bercy infos particuliers

Plan d’épargne entreprise (PEE), comment ça marche ?

Le plan d'épargne entreprise (PEE) est un système d’épargne collectif permettant aux salariés de se constituer, avec l’aide de leur entreprise, un portefeuille de valeurs mobilières. Qui est concerné ? Comment fonctionne-t-il ? On vous dit tout.

Qui est concerné par le PEE ?

Lorsque l’entreprise met en place un PEE, tous les salariés sont concernés. L’entreprise peut cependant exiger du salarié de disposer d’une certaine ancienneté dans l’entreprise (maximum trois mois).

Comment déposer de l’argent sur votre PEE ?

Verser de l’argent sur le PEE est facultatif. Si vous décidez de le faire, l’argent peut provenir :

Comment placer votre argent avec le PEE ?

L’argent de votre PEE peut être investi dans :

  • des actions de l’entreprise,
  • des parts de sociétés d’investissement à capital variable (Sicav),
  • ou des fonds communs de placement d’entreprise (FCPE).

Une partie des sommes versées sur le PEE doit être investie dans les parts d'entreprises solidaires d'utilité sociale.

Quand et comment pouvez-vous retirer de l’argent du PEE ?

Les sommes placées sur votre PEE sont bloquées pendant cinq ans minimum.

Elles peuvent cependant être débloquées de manière anticipée, notamment dans les cas suivants :

  • mariage, conclusion d'un Pacs,
  • naissance ou adoption d'un 3e enfant,
  • divorce, séparation, dissolution d'un Pacs, avec la garde d'au moins un enfant,
  • victime de violence conjugale,
  • acquisition de la résidence principale,
  • construction de la résidence principale,
  • agrandissement de la résidence principale,
  • remise en état de la résidence principale,
  • invalidité (salarié, époux(se) ou partenaire de Pacs, enfants),
  • décès (salarié, époux(se) ou partenaire de Pacs),
  • cessation du contrat de travail (licenciement, démission, départ à la retraite avant l'expiration du délai de cinq ans),
  • création ou reprise d'entreprise,
  • surendettement.

Quelle est la fiscalité du PEE ?

L’épargne salariale propose un cadre fiscal avantageux. En effet, les sommes investies sur un PEE ne sont pas imposables à l’impôt sur le revenu et ne supportent pas de charges sociales. Elles sont seulement soumises à la CSG-CRDS au taux de 9,70 %. Ensuite, les gains réalisés lors de la sortie sont également exonérés d’impôt et supportent uniquement les prélèvements sociaux au taux de 17,2 %.

Pour en savoir plus en fonction de votre situation, rendez-vous sur service-public.fr.

Quelle est la différence entre le PEE, le PEI et le PEG ?

Le PEE peut être décliné en un plan d’épargne interentreprises (PEI) ou un plan d'épargne groupe (PEG). Ces plans ont un fonctionnement un objectif similaire, à savoir permettre aux salariés de se constituer une épargne à moyen terme dans des conditions fiscalement avantageuses. Seules la mise en place du PEE et du PEG, et la possibilité d’acheter des actions de l’entreprise dans le cadre de ces plans diffèrent :

  • Le PEE peut être mis en place par n’importe quelle entreprise,
  • le PEI est commun à plusieurs entreprises,
  • le PEG est adapté à des entreprises faisant partie d’un même groupe.

En savoir plus sur les plans d'épargne salariale

Ce que dit la loi

Articles L. 3332-1 à L. 3332-28 et R. 3332-1 à R. 3332-32 du code du travail

Thématiques :

Ce sujet vous intéresse ? Chaque mardi avec la lettre Bercy infos Particuliers, ne manquez aucune info pratique sur vos droits et obligations en matière de fiscalité, épargne, consommation …