Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

L'espace internet de la DGCCRF fait peau neuve. Vous pourrez rencontrer quelques perturbations dans votre navigation jusqu'au vendredi 19 juillet. Merci de votre compréhension.

Se débarrasser des punaises de lit : comparez les devis pour éviter les arnaques

Pour vous débarrasser des punaises de lit, sollicitez un professionnel référencé et comparez les prix et les types de prestations proposées. Attention, le problème peut attirer les escrocs.

Illustration d'une punaise de lit

L’essentiel

  • Ne cherchez pas à lutter contre ces insectes avec des produits chimiques. Les punaises de lit ont pu développer une résistance à ces produits. N’utilisez pas des produits chimiques interdits, tels que le SNIPER 1000 EC DDVP ®, vendus sur certains marchés, dans des bazars ou par des plateformes de commerce électronique. Leur usage serait dangereux pour votre santé. Privilégiez la lutte mécanique et thermique.
  • En cas de persistance, contactez plusieurs professionnels 3 D (désinfection, désinsectisation et dératisation) qualifiés et référencés par le ministère de la Transition écologique pour obtenir des devis.
  • Méfiez-vous des professionnels proposant des diagnostics en ligne, par téléphone ou en visio. Il est préférable que les professionnels se déplacent pour déterminer l’ampleur du problème et la solution adaptée.
  • Comparez les devis, leurs prix mais aussi les traitements proposés, qui vous seront remis afin de faire un choix éclairé.
  • En cas de problème avec le professionnel que vous avez fait intervenir, utilisez l’application SignalConso qui dispose désormais d’un parcours spécifique relatif aux prestations de désinsectisation et dératisation.

De la dimension d’un pépin de pomme, en général de couleur brune, la punaise de lit est visible à l'œil nu. Incapable de sauter ou de voler, cet insecte parasite se nourrissant de sang vit dans les espaces sombres des chambres et des salons. Ses piqûres, regroupées souvent par 3 ou 4 sur la peau, ressemblent à des piqûres de moustique et surviennent la nuit. En savoir + sur le site du ministère de la Transition écologique.

L’utilisation de méthodes de lutte mécaniques et physiques (aspiration, chaud, froid, lavage) est une étape indispensable. Il faut commencer par le lit et son environnement immédiat et les espaces de vie (salon, canapé…) :

  • Traitez l’ensemble du linge, literie et objets en les lavant à 60°C ou plus, en les passant au sèche-linge pendant 30 minutes en mode chaud ou en les congelant à -20°C pendant 72h minimum.
  • Utilisez un appareil à vapeur sèche (au moins 120°C) au niveau des recoins ou des tissus d’ameublement, brossez les recoins et tissus puis aspirez des œufs, jeunes et adultes mis en évidence, fermez le sac, emballez-le dans un sachet plastique et jetez-le. Nettoyez le conduit de l’aspirateur à l’eau savonneuse ou avec un produit de nettoyage domestique.
  • Débarrassez-vous des matelas ou du mobilier endommagés en le rendant inutilisable, en l’emballant hermétiquement et en indiquant la présence de punaises de lit. Contactez votre mairie sur les modalités de collecte.
  • En cas de persistance de l’infestation, il vous faut envisager une lutte chimique. La quasi-totalité des insecticides en vente libre étant inefficaces, il vous faut contacter un professionnel formé à l’utilisation d’insecticides puissants.
  • Chercher à lutter contre ces insectes avec des produits chimiques peut s’avérer dangereux. En effet, les produits contenant du dichlorvos, tels que le SNIPER 1000 EC DDVP ® interdit en France depuis 2013, peuvent provoquer des problèmes respiratoires, des troubles neurologiques ou oculaires graves. Le dichlorvos est une substance classée mortelle par inhalation, et toxique par contact avec la peau. En France, une centaine de cas d’intoxications ont été signalés en 18 mois. En effet, ces produits chimiques interdits sont vendus sur des circuits illégaux : certains marchés, dans des bazars ou par des plateformes de commerce électronique. Soyez prudent, n’achetez pas ces produits.

En cas d’infestation, l’intervention de professionnels spécialisés est nécessaire. Les entreprises dites « 3D » (désinfection, désinsectisation et dératisation) sont les plus qualifiées pour agir. Privilégiez les professionnels utilisant des méthodes non chimiques, que celles-ci soient mécaniques (nettoyage, aspiration, …) ou thermiques (par le chaud ou le froid).

Comment sélectionner un professionnel avec les compétences requises ? Afin de vous y aider, les pouvoirs publics ont signé un accord avec la Chambre syndicale des entreprises 3 D. Vous trouverez sur son site internet une liste d’entreprises qualifiées et formées pour la détection et le traitement des infestations ; ainsi qu’une liste d’entreprises qualifiées et formées pour la détection canine des punaises de lit.

Il est important de bien choisir votre prestataire. En effet, la recrudescence des cas d’infestation a aiguisé l’appétit de personnes peu scrupuleuses prêtes à vous tromper sur la qualité des services rendus ou à exagérer le montant de leur facture.

Certains professionnels :

  • Font croire à la présence de punaises de lit alors qu’il n’y en a pas. Demandez l’avis d’au moins deux professionnels.
  • Ne respectent pas les règles relatives à votre information précontractuelle et au devis. Vérifiez les coordonnées du professionnel indiquées sur le devis, le détail des prestations prévues, les frais de déplacement éventuels, le coût d’établissement du devis le prix HT et TTC, les conditions de règlement.
  • Usent de pratiques commerciales trompeuses sur la qualité de leurs prestations : ils facturent des produits et/ou des interventions inefficaces. Demandez au professionnel de communiquer son protocole de traitement. Pour le traitement insecticide, assurez-vous qu’il dispose d’un certificat Certibiocide en cours de validité délivré par le ministère de la Transition écologique.
  • Encaissent des paiements sans réaliser la prestation. Ne payez rien tant que la prestation n’a pas été réalisée. Sachez que si vous avez signé un contrat ou un devis en dehors des locaux du professionnel, c’est-à-dire chez vous ou en ligne sur internet, vous disposez d’un droit à de rétractation de 7 jours à 14 jours.
  • Ne vous remettent pas de note « facture ». Exigez-la.

De manière générale, pour réaliser des travaux ou des prestations à domicile, il est conseillé d’entrer en relation avec plusieurs professionnels afin d’effectuer un choix éclairé. Ainsi, vous serez en mesure de faire jouer la concurrence en comparant les différents documents précontractuels fournis par chacun des professionnels (lire la fiche pratique Travaux à domicile).

Afin de vous aider à régler les éventuels problèmes rencontrés avec le prestataire 3 D choisi, SignalConso a développé une catégorie spécifique « Service de lutte contre les rats, punaises de lit, désinfection » accessible par ce lien : signal.conso.gouv.fr/fr/services-aux-particuliers/faire-un-signalement (à noter : SignalConso est également disponible depuis votre application mobile sur Android et IPhone).

Ces contenus peuvent aussi vous intéresser

Pour en savoir plus

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d'information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer aux textes officiels.

Pour signaler un problème de consommation à une entreprise et se renseigner sur ses droits : signal.conso.gouv.fr

Pour être alerté des produits dangereux : rappel.conso.gouv.fr

Pour vous informer sur vos droits et démarches en matière de consommation : 0809 540 550DGCCRF - RéponseConso - B.P.6034935 Montpellier Cedex

Pour télécharger l’application gratuite ACCEO,destinée aux personnes sourdes et malentendantes : acce-o.fr/client/dgccrf