Bercy infos particuliers

Comment changer de banque ?

Vous souhaitez changer de banque mais vous ne savez pas comment faire ? Vous vous attendez à des démarches administratives longues et complexes ? Pas de panique ! Depuis 2017, le dispositif de mobilité bancaire automatisé permet de changer de banque plus facilement, plus rapidement et à moindre coût. On vous explique tout.

Changement de domiciliation bancaire : quels choix s’offrent à vous ?

Vous changez de banque ? Vous avez deux possibilités :

  • Demander à profiter de l’aide à la mobilité bancaire : la nouvelle banque s’occupe de toutes les formalités administratives avec la banque d’origine (transfert des comptes, des prélèvements, des virements automatiques) concernant votre compte-courant (voir les détails dans le point suivant).
  • Choisir de faire les démarches vous-même : il vous faut alors demander à votre banque d’origine de transférer les opérations de virement et de prélèvement, puis de faire parvenir aux organismes qui effectuent ces opérations sur votre compte bancaire d’origine, votre nouveau relevé d'identité bancaire (RIB) pour qu'ils enregistrent votre changement de banque.

Changement de compte bancaire : l’aide à la mobilité bancaire, comment ça fonctionne ?

Depuis 2017, le service dit « d'aide à la mobilité bancaire » permet à un client qui souhaite changer de banque d'être déchargé – s'il le souhaite – de toute formalité administrative concernant le changement de domiciliation de ses prélèvements et virements récurrents (service des impôts, mutuelle, fournisseur d'électricité, abonnements divers, etc.).

C'est la banque d'accueil qui se charge - à votre place - de ces démarches avec la banque d'origine et les banques destinataires de vos prélèvements ou virements.

Dans les faits, le particulier donne à sa nouvelle banque un mandat pour accomplir les démarches nécessaires. La nouvelle banque peut alors informer l'ancienne banque de la volonté du client de fermer son compte (voir détails dans l'encadré ci-dessous) et ainsi débuter les changements de domiciliation des prélèvements et virements récurrents (voir ci-dessous).

À noter que ce service d'aide à la mobilité bancaire est gratuit.

Changement de compte bancaire : l'aide à la mobilité bancaire, quels sont les délais ?

La nouvelle banque reçoit mandat de son nouveau client pour accomplir les démarches nécessaires au changement de domiciliation des prélèvements et virements récurrents.

À compter de la réception des pièces requises, les deux banques (ainsi que les banques émetteurs de prélèvement) ont au total 22 jours ouvrés pour opérer ces changements.

Un mécanisme d'alerte pour le client

Ces démarches facilitées s'accompagnent d'un mécanisme d’alerte, qui oblige la banque d’origine à informer le client - dans de brefs délais et par tout moyen approprié - des opérations de prélèvements ou de virements qui se présenteraient sur le compte clos, durant un délai de 13 mois suivant la clôture du compte.

Quels produits bancaires pouvez-vous transférer d’une banque à une autre ?

Le service d'aide à la mobilité bancaire ne concerne que les comptes de dépôt et de paiement (ou compte-courant).

Mais au-delà de ce service d'aide, tous les comptes sont-ils transférables d'une banque à une autre ? Et quels sont les coûts induits ? Les réponses dans ce tableau :

Modalités de transfert des comptes bancaires
  Transférable ? Coût ?
Compte-courant Oui Gratuit
Livret A, LDDS, Livret Jeune* Non  
LEP Oui  
CEL et PEL** Oui Généralement payant***
Compte-titres, PEA Oui Généralement payant***
Contrat d’assurance-vie Non  

*Dans ces cas-là, vous devez clôturer vous-même votre compte ou livret et en ouvrir un nouveau auprès de la nouvelle banque.

**Le transfert d'un Plan épargne logement (PEL) et d’un Compte épargne logement (CEL) n'est pas une obligation légale pour les banques. Il est nécessaire d'obtenir l'accord des deux banques pour l'opérer.

***Certaines banques prennent en charge les frais de transfert facturés par la banque d’origine.

Que faire si vous rencontrez un problème ?

Si vous rencontrez une difficulté éventuelle, notamment avec la banque que vous quittez, contactez le service relation client de cette banque et si le litige demeure, contacter le médiateur bancaire de cette banque. Il est aussi possible de contacter la Direction du contrôle des pratiques commerciales de l'Autorité du conseil prudentiel et de résolution (ACPR) pour connaître la marche à suivre.

En savoir plus sur la mobilité bancaire

Ce que dit la loi

Thématiques :

Ce sujet vous intéresse ? Chaque mardi avec la lettre Bercy infos Particuliers, ne manquez aucune info pratique sur vos droits et obligations en matière de fiscalité, épargne, consommation …