Accueil du portailParticuliers › Livrets d'épargne : quels taux, quelles conditions ?

Livrets d'épargne : quels taux, quelles conditions ?

01/09/2017

Livret A, épargne populaire, plan épargne logement... : les livrets d'épargne réglementés voient leurs modalités fixées par l'Etat. Quels sont leur taux de rémunération ? Quelles sommes pouvez-vous y placer ? Votre argent est-il disponible à tout moment ? Comparatif des conditions de ces différents comptes.

 

Livret

Restrictions d'ouverture

Taux

Plafond des versements

Fiscalité

Versement minimum

Disponibilité des fonds

Restrictions de cumul

Livret A

/ 0,75 %

22 950 €

(76 500 € pour les associations)

Intérêts exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux Dépôt minimum de 10 € A tout moment Un seul livret A par personne. Interdiction de cumuler avec un livret bleu (livret A du Crédit mutuel) ouvert après septembre 1979

Livret de développement durable et solidaire (LDDS) (ex-Codevi)

Réservé aux contribuables (majeurs ayant leur domicile fiscal en France, mineurs ayant demandé une imposition séparée)

0,75 %

12 000 €

Intérêts exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux

Dépôt minimum de 15 € à l'ouverture

A tout moment Un seul LDD par personne
Livret d'épargne populaire (LEP) Réservé aux personnes domiciliées fiscalement en France, avec conditions de revenus 1,25 % 7 700 € Intérêts exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux Dépôt minimum de 30 € à l'ouverture A tout moment Un seul LEP par personne, 2 livrets maximum par foyer fiscal
Livret jeune Réservé aux jeunes de 12 à 25 ans, résidant habituellement en France Fixé librement par la banque, sans descendre sous le taux du livret A 1 600 € Intérêts exonérés d'impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux Dépôt minimum de 10 € à l'ouverture A tout moment Un seul livret jeune par personne
Plan épargne logement (PEL) / Fixé à l'ouverture du PEL, taux de 1 % (hors prime d'Etat) pour les PEL ouverts depuis le 01/08/2016 61 200 € Intérêts soumis à l'impôt sur le revenu qu'à partir de la 12e année de détention, mais soumis aux prélèvements sociaux Dépôt minimum de 225 € à l'ouverture puis 540 € par an (versements fixés par mois, trimestre ou semestre). Il n'est plus possible d'effectuer des versements après 10 ans Après 4 ans Un seul PEL par personne. Si vous disposez également d'un compte épargne logement (CEL), il doit être domicilié dans le même établissement bancaire
Compte épargne logement (CEL) / 0,50 % (hors prime d'Etat) 15 300 € Intérêts exonérés d'impôt sur le revenu mais soumis aux prélèvements sociaux Dépôt minimum de 300 € à l'ouverture puis versements de 75 € minimum A tout moment Un seul CEL par personne. Si vous disposez également d'un plan épargne logement (PEL), il doit être domicilié dans le même établissement bancaire

Publié initialement le 16/09/2016 - Actualisé le 01/09/2017

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !