Peluches, poupons et poupées : Tenez compte de l'âge de l'enfant

Les peluches, poupons et poupées sont des jouets qui restent les compagnons préférés des petits. Mais ils doivent répondre aux exigences de sécurité. Soyez vigilant lors de l’achat !

©AdobeStock

L’essentiel

  • Pour bien choisir une peluche, une poupée ou un poupon (jouet figurant un bébé), tenez compte de l'âge de l'enfant et de ses habitudes de jeux.
  • Destinées aux enfants de tout âge, les peluches ne doivent pas comporter de restriction ni de recommandation d’âge. La présence de ces avertissements doit susciter une attention particulière.  
  • Lors de l’achat, faites bien attention aux petits détails pouvant être dangereux pour l’enfant tels que les coutures, le rembourrage, les poils, etc.

Les jouets en peluche restent les compagnons préférés des tous petits. En raison de leur aspect câlinable, ils sont destinés aux enfants de tout âge.

Les peluches ne doivent donc pas comporter l’avertissement en langue française de restriction d’âge « ne convient pas à un enfant de moins de trois ans » ou le pictogramme correspondant :

"Pictogramme : ne convient pas à un enfant de moins de trois ans"

ni de recommandation d’âge du type + 10/12/18 mois.

La présence de ces avertissements et recommandations d’âge sur une peluche doit alerter…

  • Vérifiez les coutures et la qualité du tissu : les rembourrages ne doivent pas être accessibles, ni les petits éléments (par exemple, peluche contenant un grelot dans le corps).
  • Vérifiez aussi la solidité des yeux ou du nez qui sont des petits éléments pouvant se détacher facilement.
  • Vérifiez les accessoires et les parties des jouets pour éviter les petits éléments qui pourraient se détacher et être avalés (pompons, éléments de feutrine collés ou rembourrés, rubans, etc.).
  • Evitez que le jeune enfant n’avale des poils de peluche, secouez la peluche pour vérifier la tenue des poils.
  • Evitez les peluches dites « en situation », c’est à dire comportant des petits accessoires accrochés à la peluche. Ce sont des petits éléments potentiels qu’un tout jeune enfant est susceptible d’ingérer (risque d’étouffement) …
  • Privilégiez une peluche non emballée afin de pouvoir la toucher pour évaluer sa qualité.
  • Une peluche doit être proportionnée à la taille de l’enfant, sinon, il aura du mal à la manipuler.

Ils pleurent, tètent, rient, parlent… Les poupons et les poupées sont désormais très sophistiqués et d’un réalisme étonnant.

L’offre en la matière est très vaste et s’adresse à la fois à un public de tous jeunes enfants comme un public plus âgé, de plus de trois ans.

Or s’il apprécie de bercer, nourrir et câliner son jouet, un tout-petit peut tout aussi bien le malmener, parfois à ses risques et périls !

Prêtez une très grande attention aux avertissements et recommandations avant tout achat.

De 0 à 2 ans : choisissez des poupées sans accessoires. Les poupées avec des cheveux longs dont déconseillées pour les petits, les enfants peuvent les arracher, au risque de les avaler.

De 2 à 5 ans : offrez une poupée ou un poupon léger, facile à manipuler, à habiller (articulations souples notamment) et à laver et des coffrets comportant des objets qui correspondent à l’environnement et aux activités que l’enfant maîtrise au regard de son âge (pot, biberon, assiette, cuillère, etc.). Les vêtements extensibles (en éponge ou en tricot par exemple) seront plus faciles à mettre.

Soyez particulièrement vigilant avec les accessoires vendus avec les poupons et poupées. Ceux-ci peuvent être dangereux pour des enfants de moins de trois ans en raison de la présence de petits éléments faciles à ingérer (risque d’étouffement).

Pour promener sa peluche ou sa poupée, l’enfant appréciera d’utiliser une poussette conçue à cet effet. Assurez-vous de la qualité de celle-ci. Certaines d’entre elles (celles à la surface d’assise la plus large) doivent être munies de systèmes de verrouillage qui se déclenchent automatiquement une fois la poussette dépliée, afin d’éviter un repli intempestif et ainsi prévenir le risque de coincement de doigts.

Ce que dit la loi

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d'information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer aux textes officiels.

Pour signaler un problème de consommation à une entreprise et se renseigner sur ses droits :


signal.conso.gouv.fr

Pour être alerté des produits dangereux :


rappel.conso.gouv.fr

Pour contacter la DGCCRF :


0809 540 550
DGCCRF - RéponseConso - B.P.60
34935 Montpellier Cedex

Pour les personnes sourdes et malentendantes téléchargement de l’application gratuite ACCEO :


acce-o.fr/client/dgccrf