Accueil du portailDGCCRFPublicationsVie pratique Fiches pratiques › Discothèques et cabarets : soyez vigilants sur l’affichage des prix !
Logo DGCCRF

 

 

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

Discothèques et cabarets : soyez vigilants sur l’affichage des prix !

14/02/2018

Entrée, consommation, vestiaire… en discothèque comme au cabaret, les prix des prestations sont libres mais doivent être affichés. Soyez vigilants !

©Pixabay

Discothèques et cabarets : soyez vigilants sur l’affichage des prix ! - PDF, 217 Ko

Les prix des discothèques, cabarets et autres établissements sont libres, à condition que le tarif soit clairement indiqué.

L'affichage des prix est obligatoire

La réglementation impose aux établissements qui offrent des installations ou divertissements, tels que spectacles et musique, d'afficher, lisiblement et d'une manière visible de l'extérieur, les prix des prestations suivantes :

  • billet d'entrée et, si le prix de celui-ci comprend une boisson (nature et volume) ;
  • une boisson sans alcool (nature et volume) ;
  • une boisson alcoolisée servie au verre (nature et volume) ;
  • une bouteille de whisky (marque et volume) ;
  • une bouteille de vodka ou de gin (marque et volume) ;
  • une bouteille de champagne (marque et volume).

Bon savoir

Le prix du vestiaire doit être affiché à l’intérieur de l’établissement. Si le vestiaire est obligatoire et payant, son prix doit être clairement affiché dès l’entrée de l'établissement pour la bonne information du consommateur.

L'accès ne peut être discriminant

Les discothèques et cabarets ne peuvent interdire l'accès de leur établissement à un consommateur pour un motif discriminatoire fondé sur l'origine, le sexe, la situation de famille, l'appartenance à une ethnie, une nation, une race, une religion, etc. (article 225-1 du Code pénal).

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d'information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer aux textes officiels.

Pour tout renseignement complémentaire, reportez-vous aux textes applicables et/ou rapprochez-vous d'une direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).

Textes de référence

Partagez cet article !