Lunettes de soleil : comment choisir la bonne protection ?

Les lunettes de soleil jouent un rôle essentiel dans la protection contre le rayonnement solaire. Que vous ayez les yeux fragiles ou pas, il vous est vivement conseillé d’en porter, en mer comme en montagne où la luminosité est particulièrement forte. Voici quelques conseils pour bien les choisir.

©Pixabay

L’essentiel

  • Pour garantir la fiabilité des lunettes de soleil, recherchez le marquage "CE" apposé de manière visible et lisible, signifiant qu'elles répondent aux exigences de construction et de performances.
  • Les lunettes sont classées en cinq catégories (0 à 4) adaptées à différentes luminosités. Les catégories 3 et 4 sont recommandées pour une forte luminosité (mer, montagne), et la catégorie 4, indiquée par un symbole spécifique, est déconseillée pour la conduite automobile.

Sachez que, pour être fiables, vos lunettes de soleil doivent répondre à certaines exigences de construction et de performances, dont le respect se traduit par l’apposition de façon visible, lisible et indélébile du marquage « CE ».

Les lunettes doivent être accompagnées d’une notice d’information détaillée, rédigée en français, donnant les caractéristiques, performances et instructions d’entretien du produit.

La notice doit mentionner notamment le pouvoir filtrant (classe de protection) de vos verres et, le cas échéant, pour la classe de protection la plus élevée (4), l'avertissement suivant : « Non adapté pour la conduite automobile et les usagers de la route ».

Avec ou sur chaque spécimen de lunettes, doit figurer l'indication de la classe de protection correspondant à la capacité de filtration des rayons solaires.

Selon la norme NF EN ISO 12312-1 : 2013[1], concernant les lunettes de soleil pour usage général, publiée par le groupe AFNOR, il existe cinq catégories classées selon une échelle allant de 0 à 4, selon le pourcentage croissant de lumière filtrée :

  • la catégorie 0 ne protège pas des UV solaires ; elle est réservée au confort et à l'esthétique ;
  • les catégories 1 et 2 sont adaptées aux luminosités solaires atténuées et moyennes  ;
  • seules les catégories 3 ou 4 sont adaptées aux cas de forte ou exceptionnelle luminosité solaire (mer, montagne).

Chaque catégorie est associée à un symbole :

Remarque : la catégorie 4 est inadaptée à la conduite sur route. On y retrouvera le symbole suivant :

[1] Une version plus récente de la norme existe : NF EN ISO 12312-1 : 2022 mais sa référence n’a pas encore été publiée au Journal officiel de l’Union européenne.

Les verres sombres ne sont pas forcément les plus protecteurs. Ils sont efficaces contre l'éblouissement mais pas nécessairement contre les UV. Inversement, des verres transparents traités peuvent très bien filtrer les UV solaires à 100 % ; en revanche, ils seront peu actifs contre l'éblouissement.

La résistance (verres dits « incassables » ou non, résistance à l’abrasion) peut également être indiquée.

Attention aux lunettes fantaisie pour enfant, en plastique teinté, qui peuvent ne pas assurer une bonne protection !

Lors d'une séance de bronzage UV, les lunettes de soleil mêmes foncées sont tout à fait insuffisantes et inadaptées. Le rayonnement d'un appareil de bronzage UV peut affecter les yeux de façon irréversible. Le port de lunettes de protection spéciales est obligatoire et elles doivent être mises à votre disposition avant toute séance.

L'observation d'une éclipse nécessite impérativement de se protéger les yeux avec des lunettes de protection spécialement conçues pour cet usage, afin d'éviter toute lésion oculaire (norme NF EN ISO 12312-2-2015).

Ce que dit la loi

Règlement (UE) 2016/425 relatif aux équipements de protection individuelle

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d'information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer aux textes officiels.

Pour signaler un problème de consommation à une entreprise et se renseigner sur ses droits :


signal.conso.gouv.fr

Pour être alerté des produits dangereux :


rappel.conso.gouv.fr

Pour contacter la DGCCRF :


0809 540 550
DGCCRF - RéponseConso - B.P.60
34935 Montpellier Cedex

Pour les personnes sourdes et malentendantes téléchargement de l’application gratuite ACCEO :


acce-o.fr/client/dgccrf