Imprimer la page

Laverie automatique

L’exploitant d'une laverie automatique est tenu d’informer le consommateur et doit respecter les normes de sécurité des machines mises à la disposition du public.

©Fotolia

Laverie automatique - PDF, 345 Ko

Dans les teintureries traditionnelles, le teinturier est un véritable professionnel, il connaît les textiles, effectue des diagnostics et conseille le client.

Dans les laveries automatiques, les exploitants ne sont pas forcément titulaires d’un diplôme de teinturerie.

Les obligations de l’exploitant

L'information des consommateurs

Les exploitants de laveries automatiques sont tenus d’afficher la liste de toutes les prestations offertes de manière visible et lisible pour la clientèle tant à l’extérieur du magasin qu’à l’intérieur de celui-ci.

L'affiche doit comporter également les éventuels suppléments ou majorations correspondant à des opérations complémentaires ou spéciales (lessive, agent de blanchiment, etc.).

Cette affiche doit mentionner une série d’avertissements, qui sont les suivants :

  • « Attention : ce matériel tourne à grande vitesse et l'eau de lavage peut atteindre 90  C.
  • Surveiller les enfants lorsqu'ils se tiennent à proximité des machines.
  • Ne pas laisser les enfants manipuler les machines.
  • Ne pas forcer les portes ou les couvercles des machines.
  • Attendre l'arrêt complet de la machine avant d'ouvrir la porte ou le couvercle ».

L’affiche doit également comporter l’indication d’un numéro de téléphone permettant aux utilisateurs de joindre un interlocuteur pendant les heures d’ouverture de la laverie afin de lui signaler les anomalies de fonctionnement, notamment celles intéressant les dispositifs de sécurité des appareils.

La sécurité des consommateurs

Les exploitants de laveries automatiques ont l’obligation de vérifier chaque semaine le bon fonctionnement des dispositifs de sécurité des machines à laver le linge et des essoreuses mises à la disposition du public. Ces vérifications ont pour but d'empêcher la mise en fonctionnement de la machine lorsque son couvercle ou sa porte n'est pas fermé et verrouillé ainsi que d'éviter que l'utilisateur puisse ouvrir son couvercle ou sa porte alors que des parties mobiles de la machine sont encore en rotation rapide. Les exploitants ont l’obligation de tenir un registre sur lequel sont consignées leurs observations.

Ils doivent également détenir, pour chaque machine installée dans leur laverie automatique, une déclaration de conformité fournie par le fabricant de la machine.

Depuis le 1er juillet 2012, les laveries automatiques doivent afficher à proximité des machines un logo de surveillance parentale (cf. ci-dessous) :

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d'information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer aux textes officiels.

Textes de référence

Décret n° 2012-412 du 23 mars 2012 relatif à la sécurité des machines à laver et essoreuses mises à disposition du public.

Arrêté n°87-01/C du 27 mars 1987 modifié  relatif à la publicité des prix des prestations de services dans le secteur de la blanchisserie et du nettoyage à sec

Partager la page