Confiseries et gadgets

Les grands comme les petits raffolent de sucettes, de rouleau de réglisse, de bonbons à la gélatine multicolore. Lisez bien les étiquettes pour connaître la composition du bonbon ! Attention aux gadgets qui imitent les bonbons et qui ne sont pas sans risques pour les petits !

Des confiseries
©Fotolia

L’essentiel

  • Lors de l'achat de confiseries, lisez attentivement les étiquettes pour connaître leur composition et évitez les imitations de bonbons, car ils peuvent présenter des risques pour les enfants, notamment en termes d'ingrédients non sécuritaires ou de petits éléments pouvant entraîner des accidents.
  • Faites attention aussi à la racine de réglisse qui peut avoir des effets indésirables s'il est consommé en grande quantité.

Une confiserie est un produit, une friandise qui contient en majorité des sucres auxquels sont ajoutés des arômes et des colorants, ainsi que parfois de la matière grasse. Néanmoins, Il arrive que des produits industriels et artisanaux ne présentent pas toutes les garanties requises en termes de présentation, d’étiquetage et de sécurité.

En 2020, un enfant est décédé suite à une fausse route consécutive à l’ingestion d’une confiserie renfermant un chewing-gum. En outre, il est régulièrement signalé des confiseries contenant des substances allergisantes (arachides), des additifs non autorisés (sulfites, colorants) ou encore des corps étrangers (morceaux de métal, insectes). Les produits de confiserie s’adressent notamment à un public de jeunes enfants par nature vulnérable. À cet égard, il convient d’être vigilant, notamment quant à l’origine de ces denrées. En effet, les dernières enquêtes réalisées par la DGCCRF ont montré que le taux de produits «  à surveiller » et « non conformes » est plus élevé lorsque les confiseries proviennent de pays  situés hors UE (50 %) que lorsque les confiseries sont fabriquées en Europe (33 %).

Depuis plusieurs années, des confiseries associées à des gadgets sont apparues sur le marché. Certaines ayant provoqué des accidents, entre autres par suffocation après ingestion ou inhalation de petits éléments non comestibles solidaires de la confiserie lors de sa consommation, la DGCCRF a règlementé ces produits.

Le décret n° 2006-286 du 13 mars 2006 interdit  la fabrication, l'importation, l'exportation et la mise sur le marché des produits composés d'une confiserie et d'éléments non comestibles solidaires de celle-ci lors de sa consommation, qui ne sont pas conformes aux spécifications des normes de sécurité applicables, notamment aux jouets.

Enfin et dans une moindre mesure, la racine de réglisse utilisée dans la fabrication de confiseries ou de gommes à mâcher contient naturellement de la glycyrrhizine. Ingérée en quantité importante (supérieure à un gramme par jour), la glycyrrhizine peut provoquer de l’hypertension artérielle ou de l’hypokalièmie(faible concentration du potassium plasmique) pour la majorité de la population. À ce titre, les confiseries portant une mention « contient de la réglisse » ou une mention similaire doivent faire l’objet d’une consommation sans excès.

Un consommateur qui rencontre un problème de consommation avec un professionnel peut le signaler sur la plateforme SignalConso, afin d’obtenir un règlement aimable de son litige.

Pour tout renseignement complémentaire, rapprochez-vous d’une direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DRIEETS).

Les éléments ci-dessus sont donnés à titre d'information. Ils ne sont pas forcément exhaustifs et ne sauraient se substituer aux textes officiels.

Pour signaler un problème de consommation à une entreprise et se renseigner sur ses droits :


signal.conso.gouv.fr

Pour être alerté des produits dangereux :


rappel.conso.gouv.fr

Pour contacter la DGCCRF :


0809 540 550
DGCCRF - RéponseConso - B.P.60
34935 Montpellier Cedex

Pour les personnes sourdes et malentendantes téléchargement de l’application gratuite ACCEO :


acce-o.fr/client/dgccrf