Accueil du portailParticuliersQuelle réglementation pour l’origine géographique des produits alimentaires ?

Quelle réglementation pour l’origine géographique des produits alimentaires ?

par Bercy Infos,

le 02/08/2018 –

Au supermarché, sur les étals, savez-vous quelles sont les règles pour définir la provenance des produits alimentaires que vous achetez ? Toutes les explications.

©Minerva Studio / Stock.Adobe.com

Fruits et légumes

L’indication d’origine est obligatoire pour tous les fruits et légumes. La provenance des fruits et légumes vendus au détail doit être affiché en caractères d’une taille égale à celle du prix.

Lire aussi : Comprendre les labels bios

Viandes

L’origine de la viande bovine doit obligatoirement être indiquée sur les étals et dans les établissements de restauration.

Dans les commerces, il doit être indiqué :

  • un numéro assurant le lien entre le produit et l'animal ou le groupe d'animaux dont il est issu
  • le pays d'abattage et le numéro d'agrément de l'abattoir
  • le pays de découpage et le numéro d'agrément de l'atelier de découpe

Dans les établissements de restauration, il doit être précisé :

  • le lieu de naissance
  • le lieu d’élevage
  • le lieu d’abattage

Si le bovin est né et a été élevé dans le même pays, il est indiqué seulement « origine : pays »

Au-delà de cette obligation, les professionnels des filières viandes françaises ont créées 10 logos soutenus par le ministère en charge de l’agriculture et l’alimentation.

Ces logos permettent de garantir que les animaux sont nés en France et y ont été élevés, abattus, découpés et transformés.

Le logo est reconnaissable par sa forme hexagonale où on peut lire à l’intérieur « Le porc français », « Volaille française », « Lapin de France », « Viande de veau française », « Viande chevaline française », « Viande bovine française », « Viande ovine française », « Viande d’agneau française », « Viande de chèvre française », et « Viande de chevreau française ».

Voir les logos

Poisson

Pour les poissons et produits de la mer, il doit notamment être indiqué la zone de pêche ou du pays d’élevage.

En savoir plus sur l'étiquetage des produits de la mer

Miel

L'étiquette du miel doit indiquer le ou les pays d'origine.

En savoir plus sur l'étiquetage du miel

Produits transformés

Depuis le 1er janvier 2017, l’origine géographique de la viande et du lait dans les produits transformés doit être obligatoirement indiquée. Cette obligation est une expérimentation de 2 ans, en vue d’une éventuelle généralisation à toute l’Union Européenne.

Cela concerne :

  • les plats préparés contenant plus de 8% de viande dans le plat
  • les produits laitiers tels que le lait liquide entier, demi-écrémé et écrémé, beurre, crème, yaourts et fromages

Pour la viande, il doit être indiqué le pays de naissance, d’élevage et d’abattage. Si ces étapes ont été réalisées dans le même pays, il est accepté qu’une seule mention de type « origine : pays » soit inscrite.

Pour le lait, il doit être indiqué le pays de collecte, de conditionnement et de transformation. Comme pour la viande, si ces étapes ont été réalisées dans le même pays, il est accepté qu’une seule mention de type « origine : pays » soit inscrite.

Lire aussi : Alimentation : comment lire les étiquettes nutritionnelles ?

Les labels

Certains labels garantissent eux aussi la provenance d’un produit alimentaire.

L’appellation d’origine protégée (AOP) 

L’appellation d’origine protégée (AOP) garantit que le produit a été transformé et élaboré dans une zone géographique déterminée. L'AOP est un signe européen, dont la déclinaison française est l'AOC.

Parmi les AOP en France, on retrouve notamment le camembert de Normandie, Roquefort, châtaigne d’Ardèche, noix de Grenoble, lentilles vertes du Puy, olive de Nîmes…

L'indication géographique protégée (IGP)

L’indication géographique protégée (IGP) est un signe européen qui désigne un produit dont les caractéristiques sont liées au lieu géographique dans lequel se déroule au moins sa production ou sa transformation.

En France, cela concerne par exemple le jambon de Bayonne, le canard à foie gras du Sud-Ouest...

La spécialité traditionnelle garantie » (STG)

Le label « spécialité traditionnelle garantie » est un signe européen permettant de protéger une recette traditionnelle.

Retrouver la liste de toutes les AOP, IGP et STG en France et en Europe

Lire aussi : Les labels « Fabriqué en France » pour les produits non alimentaires

Partagez cet article !

Thématiques :

LitigesConsommation

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 12/12/2019

    Pour la plus grande partie du territoire, les soldes d’hiver commenceront le mercredi 9 janvier 2018. Mais différentes zones bénéficient de dérogations. Pendant six semaines, les commerçants pourront écouler leur marchandise en stock, à des prix réduits. Retrouvez les dates précises des soldes, selon votre lieu d'habitation.

  • 12/12/2018

    Vous avez acheté un produit en magasin ou sur Internet qui doit être livré à votre domicile ? Si le délai n'est pas respecté, que le colis arrive endommagé ou que le produit ne correspond pas à votre commande, vous pouvez agir. Le point sur vos droits en matière de livraison.

  • 12/12/2018

    Produit phare des fêtes de fin d’année, le champagne est un vin très apprécié des Français. Afin de ne pas vous tromper sur ce produit, voici quelques conseils pour bien choisir et conserver votre champagne.

  • ©Phovoir

    06/12/2018

    La garantie commerciale est facultative. Elle est proposée par le vendeur et s'ajoute aux garanties légales. Elle fait l'objet d'un contrat écrit précisant le contenu de la garantie, son prix ou sa gratuité de la garantie, les modalités de sa mise en œuvre ainsi que sa durée. Retour sur cette garantie.

  • 06/12/2018

    Vous venez d'acheter un produit et... vous vous apercevez qu'il ne fonctionne pas ou qu'il ne correspond pas à ce qu'on vous a décrit. Comment vous retourner vers le vendeur ? Pensez à faire appliquer la garantie légale de conformité pour vous faire rembourser ou remplacer le produit non-conforme ou défaillant !

  • © Fotolia

    29/11/2018

    La consommation des Français en produits biologiques s'accroît en France. Quelles sont les garanties des produits bio ? Quelle réglementation encadre les labels français et européen ?

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !