Accueil du portailParticuliersQuelle réglementation pour l’origine géographique des produits alimentaires ?

Quelle réglementation pour l’origine géographique des produits alimentaires ?

par Bercy Infos,

le 20/02/2019 –

Au supermarché, sur les étals, savez-vous quelles sont les règles pour définir la provenance des produits alimentaires que vous achetez ? Toutes les explications.

©Minerva Studio / Stock.Adobe.com

Fruits et légumes

L’indication d’origine est obligatoire pour tous les fruits et légumes. La provenance des fruits et légumes vendus au détail doit être affiché en caractères d’une taille égale à celle du prix.

Lire aussi : Comprendre les labels bios

Viandes

L’origine de la viande bovine doit obligatoirement être indiquée sur les étals et dans les établissements de restauration.

Dans les commerces, il doit être indiqué :

  • un numéro assurant le lien entre le produit et l'animal ou le groupe d'animaux dont il est issu
  • le pays d'abattage et le numéro d'agrément de l'abattoir
  • le pays de découpage et le numéro d'agrément de l'atelier de découpe

Dans les établissements de restauration, il doit être précisé :

  • le lieu de naissance
  • le lieu d’élevage
  • le lieu d’abattage

Si le bovin est né et a été élevé dans le même pays, il est indiqué seulement « origine : pays »

Au-delà de cette obligation, les professionnels des filières viandes françaises ont créées 10 logos soutenus par le ministère en charge de l’agriculture et l’alimentation.

Ces logos permettent de garantir que les animaux sont nés en France et y ont été élevés, abattus, découpés et transformés.

Le logo est reconnaissable par sa forme hexagonale où on peut lire à l’intérieur « Le porc français », « Volaille française », « Lapin de France », « Viande de veau française », « Viande chevaline française », « Viande bovine française », « Viande ovine française », « Viande d’agneau française », « Viande de chèvre française », et « Viande de chevreau française ».

Voir les logos

Poisson

Pour les poissons et produits de la mer, il doit notamment être indiqué la zone de pêche ou du pays d’élevage.

En savoir plus sur l'étiquetage des produits de la mer

Lire aussi : Alimentation : comment lire les étiquettes nutritionnelles ?

Miel

L'étiquette du miel doit indiquer le ou les pays d'origine.

En savoir plus sur l'étiquetage du miel

Produits transformés

Depuis le 1er janvier 2017, l’origine géographique de la viande et du lait dans les produits transformés doit être obligatoirement indiquée. Cette obligation est une expérimentation de 2 ans, en vue d’une éventuelle généralisation à toute l’Union Européenne.

Cela concerne :

  • les plats préparés contenant plus de 8% de viande dans le plat
  • les produits laitiers tels que le lait liquide entier, demi-écrémé et écrémé, beurre, crème, yaourts et fromages

Pour la viande, il doit être indiqué le pays de naissance, d’élevage et d’abattage. Si ces étapes ont été réalisées dans le même pays, il est accepté qu’une seule mention de type « origine : pays » soit inscrite.

Pour le lait, il doit être indiqué le pays de collecte, de conditionnement et de transformation. Comme pour la viande, si ces étapes ont été réalisées dans le même pays, il est accepté qu’une seule mention de type « origine : pays » soit inscrite.

Lire aussi : AOP, IGP, STG : les labels de qualité dans l'alimentation

Publié initialement le 02/08/2018

Partagez cet article !

Thématiques :

Consommation

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©Creative Commons CC0

    22/02/2019

    Les vins font l'objet d'une réglementation très stricte permettant d'assurer la traçabilité des produits. Les étiquettes sont une source d'informations précieuse pour le consommateur. Décryptage.

  • 22/02/2019

    En grande surface, dans les commerces spécialisés en produits bios, en vente directe du producteur au consommateur, les logos « bio » sont de plus en plus présents. Explications sur la signification de ces logos.

  • ©Tom Davison / Stock.Adobe.com

    08/02/2019

    Séjours à l’hôtel, en chambres d’hôtes, en meublés de tourisme, en village de vacances… vous êtes peut-être redevable de la taxe de séjour, en plus du prix de l’hébergement. Explications.

  • 05/02/2019

    Dans le cadre du Plan Climat, une prime à la conversion a été mise en place afin d’encourager les citoyens à acheter une voiture plus propre. Qui peut la demander ? Comment fonctionne-t-elle ? Toutes les réponses.

  • © Phovoir.fr
    04/02/2019

    Afin de protéger les consommateurs, la DGCCRF procède chaque année à des contrôles dans les départements de montagne dans le cadre d’un dispositif appelé « Opération neige ». Elle traque notamment les pratiques abusives de certains professionnels du secteur et sensibilise les consommateurs sur leurs droits et recours. Vous pouvez bénéficier d’un dédommagement si vous n’avez pas pu utiliser votre forfait de ski dans certaines conditions.

  • 28/01/2019

    Vous vous apprêtez à partir à la montagne ? Avant de dévaler les pistes, prenez vos précautions : 150 000 personnes sont blessées chaque année en pratiquant un sport de glisse*. Retrouvez dix conseils pour pratiquer sereinement le ski, avec la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF).

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !