Accueil du portailParticuliersComprendre les labels bios

Comprendre les labels bios

par Bercy Infos,

le 29/05/2019 –

En grande surface, dans les commerces spécialisés en produits bios, en vente directe du producteur au consommateur, les logos « bio » sont de plus en plus présents. Explications sur la signification de ces logos.

>> Comment est contrôlée la filière bio ? Quelle est la règlementation ? Quels sont les labels ? Que faire en cas de doute sur l'étiquetage d'un produit ? Vers qui se tourner ? Les réponses en vidéo d'Anne Coulombe, spécialiste du bio à la Direction de la Concurrence, de la Consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Qu'est-ce qu'un produit bio ?

Un produit bio est un produit qui répond aux exigences de législation européenne (PDF - 208 Ko] :

  • le respect de l'environnement
  • le respect de la biodiversité
  • le respect du bien-être animal.

Lire aussi : AOP-AOC, IGP, AB... les labels de qualité dans l'alimentation

Produits alimentaires : un label bio réglementé

Depuis le 1er juillet 2010, le logo Euro-feuille est utilisé pour les produits répondant au cahier des charges de la production biologique de l'Union européenne. Ce logo communautaire est obligatoire pour les produits bios. Il doit être accompagné d’une mention précisant l’origine des matières premières ainsi que du numéro de l’organisme certificateur. Ce numéro est composé du code international du pays de production du produit + BIO + numéro d'ordre, par exemple pour un produit fabriqué en France : FR-BIO-09. La liste des organismes certificateurs agréés en France est disponibles sur le site de l'Agence Bio.

Le logo français AB est facultatif. Il peut-être apposé au logo Euro-feuille sur un étiquetage ou sur un support de communication après autorisation de l'Agence Bio.

Ces logos apposés sur les produits garantissent :

  • aucune utilisation de produits chimiques de synthèse (pesticides, engrais, désherbants...)
  • aucune utilisation d’OGM
  • le bien-être animal (transport, conditions d’élevage, abattage…)
  • pour les produits transformés, une quantité de 95 % au moins des ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Les produits pouvant être concernés par ces logos sont les produits alimentaires :

  • les produits agricoles non transformés (ex : céréales, légumes, fruits, coton, lait, œufs, animaux)
  • les produits agricoles transformés destinés à l’alimentation humaine (ex : pain, fromages, plats cuisinés)
  • les aliments destinés aux animaux (ex : tourteaux de soja)
  • les semences et matériels de reproduction végétative.

À savoir

Les produits de la chasse et de la pêche d’espèces sauvages (sanglier, sardine, etc.) ne peuvent être certifiés comme biologiques car il n’est pas possible de contrôler leur alimentation et leurs conditions d’élevage.

 Lire aussi : Alimentation : comment lire les étiquettes nutritionnelles ?

Produits non alimentaires : quels sont les labels ?

Le champ de la règlementation bio est limité aux produits agricoles et aux denrées alimentaires.

Les produits non alimentaires comme les cosmétiques ou les textiles ne relèvent pas de la certification bio européenne mais de certifications privées. Ces démarches ont chacune des critères différents notamment concernant la qualité des matières et l’autorisation de certains produits.

Ainsi, il existe plusieurs labels environnementaux pouvant être attribués aux produits non alimentaires. L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a listé les garanties principales de ces labels par type de produits : alimentation, produits d'entretien et de nettoyage, hygiène et beauté, vêtements et chaussures, mobilier, literie, textile de maison, bricolage et décoration, papeterie et fournitures, multimédia, jeux et jouets, hébergement.

Découvrez les garanties et les objectifs des labels recommandés par l'ADEME

 Lire aussi : Les labels « fabriqués en France » pour les produits non alimentaires

Ce que dit la loi

Règlement CE n°834-2007 relatif à la production biologique et à l'étiquetage des produits biologique [PDF - 208,47 Ko]

Partagez cet article !

Thématiques :

Consommation

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Phovoir.fr

    06/08/2019

    Vous êtes propriétaire du logement que vous occupez mais vous avez des ressources financières limitées et vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation pour des raisons autres qu'énergétiques. Savez-vous que vous pouvez obtenir, sous condition, des aides de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ? Comment en bénéficier ? Et pour quelle finalité ? On vous explique tout.

  • 01/08/2019

    Afin d’encourager les citoyens à acheter une voiture plus propre, une prime à la conversion (à la casse) a été mise en place. Cette dernière est versée, sous condition, lors de l'achat ou de la location d'un véhicule peu polluant si, dans le même temps, le véhicule mis à la casse est un ancien véhicule diesel ou essence. Mais qui peut la demander ? Comment fonctionne-t-elle précisément ? Toutes les réponses.

  • © Fotolia.com

    25/07/2019

    Vous êtes étudiant et vous recherchez un appartement ou allez bientôt emménager ? Comment mettre toutes les chances de votre côté ? Et surtout, savez-vous quels sont vos droits ? Voici nos conseils avant de signer le contrat de location.

  • ©BercyPhoto G.Gree

    25/07/2019

    Chaque année, notamment lors de la rentrée, vous êtes nombreux à vouloir vous inscrire à une salle de sport ! Tour d’horizon des points sur lesquels rester vigilant pour bien choisir sa salle de sport.

  • © Phovoir.fr

    24/07/2019

    Les produits alimentaires vendus dans un conditionnement doivent indiquer un délai pour la consommation : la date limite de consommation (DLC) ou la date de durabilité minimale (DDM). Mais savez-vous réellement ce que signifient ces termes ? On fait le point.

  • ©Jackin / Stock.Adobe.com

    23/07/2019

    Prix d’une heure de conduite, frais de présentation à un examen, frais de dossier… Les auto-écoles vous facturent de nombreux frais. Mais en ont-elles le droit ? Les prix sont-ils réglementés ? Toutes les réponses.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !