Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Comprendre les labels bios

Les Français consomment de plus en plus de produits biologiques, et en grande surface, dans les commerces spécialisés ou en vente directe du producteur au consommateur, les logos « bio » sont de plus en plus présents. Mais qu'est-ce qu'un produit bio ? Quelles sont les garanties du bio ? Et quelle réglementation encadre les labels français et européen ? Explications !

>> Comment est contrôlée la filière bio ? Quelle est la règlementation ? Quels sont les labels ? Que faire en cas de doute sur l'étiquetage d'un produit ? Vers qui se tourner ? Les réponses en vidéo d'Anne Coulombe, spécialiste du bio à la Direction de la Concurrence, de la Consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Qu'est-ce qu'un produit bio ?

Un produit est considéré comme bio, uniquement s'il est un produit agricole ou une denrée alimentaire issu de l’agriculture biologique et que de fait, il répond aux exigences de la législation européenne [PDF - 208 Ko], notamment :

  • aucune utilisation de produits chimiques de synthèse (pesticides, engrais, désherbants...)
  • aucune utilisation d’OGM
  • respect du bien-être animal (transport, conditions d’élevage, abattage…)
  • pour les produits transformés, une quantité de 95 % au moins des ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Dans le détail, les produits pouvant être concernés par la certification bio sont :

  • les produits agricoles non transformés (ex : céréales, légumes, fruits, coton, lait, œufs, animaux)
  • les produits agricoles transformés destinés à l’alimentation humaine (ex : pain, fromages, plats cuisinés)
  • les aliments destinés aux animaux (ex : tourteaux de soja)
  • les semences et matériels de reproduction végétative.

Lire aussi : AOP-AOC, IGP, AB... les labels de qualité dans l'alimentation

Comment la production bio est-elle contrôlée ?

Tous les acteurs de la filière, des producteurs aux détaillants, doivent notifier leur activité auprès de l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique (Agence BIO). Ils sont contrôlés par des organismes tiers agréés, comme Ecocert, Certipaq ou Qualité-France. De plus, la DGCCRF effectue des vérifications permanentes sur les produits commercialisés sur le territoire, qu’ils soient produits en France ou importés.

Quels sont les labels bio ?

En plus des contrôles réalisés par les acteurs de la filière,  pour permettre au consommateur de vérifier la traçabilité de produits bio, 2 labels officiels existent :

  • Le logo AB : il correspond au label français créé par le ministère de l’Agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt. Il atteste qu'un produit contient au moins 95% d'ingrédients agricoles certifiés bio. Le logo français AB est facultatif.
  • Le logo Eurofeuille : c'est le label européen qui caractérise les produits respectant le cahier des charges de l’agriculture biologique. Ce logo communautaire est obligatoire pour les produits bios. Il doit être accompagné d’une mention précisant l’origine des matières premières ainsi que du numéro de l’organisme certificateur. Ce numéro est composé du code international du pays de production du produit + BIO + numéro d'ordre, par exemple pour un produit fabriqué en France : FR-BIO-09. La liste des organismes certificateurs agréés en France est disponibles sur le site de l'Agence Bio.

 Lire aussi : Alimentation : comment lire les étiquettes nutritionnelles ?

Quels sont les labels pour les produits non alimentaires ?

Le champ de la règlementation bio est limité aux produits agricoles et aux denrées alimentaires.

Les produits non alimentaires comme les cosmétiques ou les textiles ne relèvent pas de la certification bio européenne officielle.

Si des logos, mentions, ou labels sont apposés sur ces produits, c'est qu'ils relèvent de certifications privées ou associatives. Ces démarches ont chacune des critères différents notamment concernant la qualité des matières et l’autorisation de certains produits.

Ainsi, il existe plusieurs labels environnementaux pouvant être attribués aux produits non alimentaires. L’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a listé les garanties principales de ces labels par type de produits : alimentation, produits d'entretien et de nettoyage, hygiène et beauté, vêtements et chaussures, mobilier, literie, textile de maison, bricolage et décoration, papeterie et fournitures, multimédia, jeux et jouets, hébergement.

Découvrez les garanties et les objectifs des labels recommandés par l'ADEME

 Lire aussi : Les labels « fabriqués en France » pour les produits non alimentaires

Thématiques :

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Partager la page