Accueil du portailParticuliersTout savoir sur le crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

Tout savoir sur le crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

Lorsque vous effectuez des travaux améliorant la performance énergétique de votre logement, vous pouvez sous certaines conditions bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Explications.

©Fotolia.com

Qu'est-ce que le CITE ?

Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées pour vos travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique de votre logement.

Si le montant du crédit d'impôt dépasse celui de l'impôt dû, l'excédent vous est restitué.

Lire aussiTout savoir sur l'impôt 2019 sur les revenus 2018 | Rénovation énergétique : les aides auxquelles vous pouvez prétendre

Qui peut bénéficier du CITE ?

Sans condition de ressources, le CITE est destiné aux locataires, propriétaires ou occupants à titre gratuit fiscalement domiciliés en France et qui souhaitent réaliser des travaux d’économie d’énergie pour leur habitation principale. Le logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans.

Lire aussi : Rénovation énergétique : les conseils pour bien choisir les professionnels

Quelles sont les dépenses éligibles au CITE ?

En 2019, le CITE est étendu à de nouvelles dépenses :

  • L'installation de chaudières à très haute performance énergétique n'utilisant pas le fioul dans la limite d'un plafond de dépenses fixé par arrêté.
  • Les travaux de remplacement des fenêtres (parois vitrées en remplacement de simple vitrage) au taux de 15 % dans la limite d'un plafond fixé par arrêté.
  • Les frais de pose pour l'installation d'équipements de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable au taux de 30 % dans la limite d'un plafond fixé par décret.
  • La dépose d'une cuve à fioul au taux de 50 % sous conditions de ressources fixées par décret.

Vous pourrez trouver tous les types de travaux éligibles au CITE sur le site de l’Agence de l’Environnement et de la maîrise de l’Énergie (Ademe) :

Connaître les dépenses éligibles

La mention RGE

Pour être éligibles, vos travaux doivent être réalisés par un artisan ou une entreprise du bâtiment détenant la mention RGE (Reconnu garant de l’environnement) et répondre à des caractéristiques techniques précises.

Trouver un professionnel RGE

Lire aussi : Des conseils pour réduire sa facture d’électricité

Quel est le montant du CITE ?

Le taux du crédit d’impôt correspond à :

  • 15 % du montant des dépenses engagées pour l'acquisition de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées.
  • 30 % du montant des dépenses engagées pour l'acquisition d'autres équipements.
  • 50 % du coût de la main d'oeuvre pour la dépose d'une cuve à fioul pour les ménages sous conditions de ressources de l'anah.

Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt est plafonné à 8 000 € pour une personne seule (célibataire, veuve ou divorcée), et à 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge supplémentaire sur une période de 5 ans.

Lire aussi : Les gestes simples pour consommer plus responsable

Le CITE est-il cumulable avec d'autres aides ?

Oui, le CITE est cumulable avec l'éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro).

Une question ?

Pour toute question concernant la rénovation énergétique de votre logement, trouvez un conseiller près de chez vous en vous connectant au site faire.fr.

Lire aussi : Particuliers : les aides et crédits d'impôt auxquels vous pouvez prétendre | Prélèvement à la source et crédits d'impôt : comment ça marche ?

Publié initialement le 16/11/2017

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©Wayhome Studio / Stock.Adobe.com

    12/07/2019

    Le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Les restitutions de vos réductions et crédits d'impôt débuteront fin juillet par virement bancaire. Explications.

  • ©Olivier Le Moal / Stock.Adobe.com

    21/06/2019

    Modifications des conditions d'application de l'éco-PTZ, renforcement du contrôle technique, plafonnement des frais d'incidents bancaires pour les clients en situation de fragilité financière, nouvelles mesures pour l'encadrement des loyers dans certaines zones... Découvrez ce qui va changer au 1er juillet 2019.

  • © Fotolia

    21/06/2019

    L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux d’intérêt nul permettant de financer des travaux d’économie d’énergie de son logement. Ce dispositif est prorogé jusqu'en 2021.Qui peut en bénéficier ? Sous quelles conditions ?

  • 24/04/2019

    Les dépenses engagées pour l'emploi d'un salarié à domicile ouvrent droit à un crédit d'impôt spécifique. Quelles sont les activités concernées ? Quel est le montant du crédit d’impôt ?

  • ©fotolia

    11/04/2019

    Afin de favoriser l'acquisition de véhicules peu polluants, une aide dite « bonus écologique » accompagne l'acquisition de véhicules propres. Comment cela fonctionne ?

  • 10/04/2019

    Éduquer, garantir la défense du pays, rendre la justice, soutenir les entreprises, développer les territoires, venir en aide aux plus démunis…l’État a pour mission de rendre aux citoyens de nombreux services, qu’il finance à partir des ressources dont il dispose. Le site « À quoi servent mes impôts » présente de façon pédagogique le fonctionnement des impôts et prélèvements obligatoires, notamment pour répondre aux questions suivantes : D’où proviennent-ils ? Comment sont-ils utilisés et redistribués ?

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !