Accueil du portailParticuliersTout savoir sur le crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

Tout savoir sur le crédit d’impôt transition énergétique (CITE)

27/09/2018

Lorsque vous effectuez des travaux améliorant la performance énergétique de votre logement, vous pouvez sous certaines conditions bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Explications.

©Fotolia.com

CITE : changements prévus en 2019

L'article 57 du  projet de loi de Finances pour 2019 prévoit de reconduire le CITE d'un an, sous réserve du vote de la mesure par le Parlement. Le CITE sera ensuite converti en prime pour les ménages modestes.

Qu'est-ce que le CITE ?

Le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses engagées pour vos travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique de votre logement.

Si le montant du crédit d'impôt dépasse celui de l'impôt dû, l'excédent vous est restitué.

Lire aussi : Rénovation énergétique : les aides auxquelles vous pouvez prétendre

Qui peut bénéficier du CITE ?

Sans condition de ressources, le CITE est destiné aux locataires, propriétaires ou occupants à titre gratuit fiscalement domiciliés en France et qui souhaitent réaliser des travaux d’économie d’énergie pour leur habitation principale. Le logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans.

Lire aussi : Rénovation énergétique : les conseils pour bien choisir les professionnels

Quelles sont les dépenses éligibles au CITE ?

Vous pourrez trouver tous les types de travaux éligibles au CITE sur le site de l’Agence de l’Environnement et de la maîrise de l’Énergie (Ademe) :

Connaître les dépenses éligibles

La mention RGE

Pour être éligibles, vos travaux doivent être réalisés par un artisan ou une entreprise du bâtiment détenant la mention RGE (Reconnu garant de l’environnement) et répondre à des caractéristiques techniques précises.

Trouver un professionnel RGE

Lire aussi : Des conseils pour réduire sa facture d’électricité

Quel est le montant du CITE ?

En 2018, le taux du crédit d’impôt est de 15 % ou 30 % du montant des dépenses, en fonction de la nature de celles-ci.

Le montant des dépenses ouvrant droit au crédit d'impôt est plafonné à 8 000 € pour une personne seule (célibataire, veuve ou divorcée), et à 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune. Cette somme est majorée de 400 € par personne à charge supplémentaire (200 € par enfant en résidence alternée) sur une période de 5 ans.

Lire aussi : Les gestes simples pour consommer plus responsable

Le CITE est-il cumulable avec d'autres aides ?

Oui, le CITE est cumulable avec l'éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro).

Une question ?

Pour toute question concernant la rénovation énergétique de votre logement, trouvez un conseiller près de chez vous en vous connectant au site faire.fr.

Lire aussi : Particuliers : les aides et crédits d'impôt auxquels vous pouvez prétendre

Publié initialement le 16/11/2017

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Phovoir.fr

    12/11/2018

    Vous souhaitez employer un salarié à domicile ? Le CESU permet d'effectuer facilement vos déclarations sociales. Qui est concerné ? Comment cela fonctionne-t-il ? Explications.

  • ©Olivier Le Moal / Stock.Adobe.com

    19/10/2018

    Vous souhaitez investir dans l’économie ? Sachez qu’en investissant dans certaines entreprises, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu dans le cadre du « dispositif Madelin ». Quelles sont les entreprises éligibles ? Quel est le montant de la réduction d’impôt ?

  • © Fotolia

    05/10/2018

    L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est un prêt à taux d’intérêt nul permettant de financer des travaux d’économie d’énergie de son logement jusqu’au 31 décembre 2018. Qui peut en bénéficier ? Sous quelles conditions ?

  • 07/09/2018

    Les dons au profit des associations ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66 % voire 75 % du montant versé, selon l’association choisie, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Retour sur ce dispositif fiscal et sa prise en compte dans le cadre du prélèvement à la source.

  • 07/09/2018

    Les dépenses engagées pour l'emploi d'un salarié à domicile ouvrent droit à un crédit d'impôt spécifique. Quelles sont les activités concernées ? Quel est le montant du crédit d’impôt ?

  • © Pixabay

    04/09/2018

    Employer un salarié à domicile, faire garder et scolariser ses enfants, investir dans l’immobilier locatif… il existe plusieurs dispositifs d'allègements fiscaux pour certaines dépenses engagées pour vous ou l'un des membres de votre foyer fiscal. Tour d’horizon des principaux crédits et réductions d’impôt dont vous pouvez (peut-être) bénéficier.

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !