Imprimer la page

Alain MADELIN

Ministre de l'économie et des finances durant 101 jours

dans le gouvernement JUPPÉ
(18 mai-26 août 1995).

Résumé de l'action ministérielle

Alain MADELIN poursuit la réalisation du programme de privatisation en dénationalisant l'entreprise sidérurgique Usinor-Sacilor.
Il prépare la loi de finances rectificative pour 1995 qui vise à assurer le financement d'un certain nombre de mesures en faveur de l'emploi tout en maintenant l'équilibre des comptes budgétaires.

Retour à la chronologie Ve République

© Minefe. Service des archives économiques et financières - décembre 2007

Né le 26 mars 1946 à Paris

Milieu Familial

  • Fils de Gaëtan-Maurice, ouvrier spécialisé, et d'Adeline BESSÈDE
  • Époux de Patricia SALUSTRI.
  • Trois enfants : Armelle, Gaëlle, Brian-Stefan.

Études

  • Lycées Voltaire et Turgot ; facultés de droit et de lettres de Paris
  • Licence en droit.

Carrière professionnelle

Avocat près la cour d'appel de Paris (depuis 1971).

Mandats électifs

  • Parti politique : Union pour la Démocratie française (UDF)-Parti républicain
  • Maire de Redon (Ille-et-Vilaine, 1995-2001)
  • Conseiller général du canton de Redon (Ille-et-Vilaine, 1994-1995)
  • Conseiller régional de Bretagne (1992-1998)
  • Député d'Ille-et-Vilaine (1978-1986, 1988-1993 et depuis 1995)
  • Parlementaire européen (1989, 1999-2002).

Responsabilités exercées

  • Ministre de l'industrie, des postes et télécommunications et du tourisme (1986-1988)
  • Ministre des entreprises et du développement économique, chargé des petites et moyennes entreprises et du commerce et de l'artisanat (1993-1995)
  • Vice-président de l'Union pour la Démocratie française, UDF (1991-1996)
  • Président de Démocratie libérale (1997-2002).
Partager la page