Accueil du portailParticuliers › [Vidéo] Achats en ligne : les conseils de la douane pour éviter les contrefaçons

[Vidéo] Achats en ligne : les conseils de la douane pour éviter les contrefaçons

25/08/2017

En 2015, les services douaniers ont intercepté près de 2,6 millions de contrefaçons commercialisées par fret express et postal. La plupart de ces produits étaient commercialisés en ligne. Alors comment repérer les contrefaçons sur Internet et éviter les arnaques de certains sites marchands peu scrupuleux ? Les conseils de Serge Puccetti, de la direction générale des Douanes et Droits indirects (DGDDI).

Conseil n°1 : se renseigner sur les sites avant la commande

Serge Puccetti, chef du bureau de l'information et de la communication à la direction générale des Douanes et Droits indirects (DGDDI) : « Il faut faire attention à l'e-réputation du site, un peu comme quand on va regarder les avis sur un hôtel. Des clients peuvent dire : "J'ai acheté sur ce site et à l'arrivée, je n'étais pas satisfait du produit parce qu'il s'agissait certainement d'une contrefaçon." »

Conseil n°2 : regarder de près les textes et les photos des sites

« La deuxième chose à faire : regarder les photos. Ce sont souvent des clichés pris sur les vrais sites, il faut donc être vigilant là-dessus. On peut regarder aussi la façon dont le site est écrit. S'il s'agit d'un site en français mais qu'il y a des fautes d'orthographe, vraisemblablement, le site est un faux site ou un site qui vend des contrefaçons. »

Conseil n°3 : se méfier des prix trop attractifs

« Le plus important, c'est le prix. Si vous voulez une montre qui est vendue dans le commerce à 500 euros et que vous la trouvez sur un site à 10 ou 50 euros, il y a un problème. Ce n'est pas possible d'acheter une montre 50 euros quand son prix de vente public est de 500 euros. »

Participez au café économique du 20 octobre

Vous êtes intéressés par les thématiques liées à la contrefaçon et à la cybercontrefaçon ? Venez assister au prochain café économique organisé par les ministères de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics le 20 octobre de 9h30 à 11h30 au café Fluctuat Nec Mergitur (Paris 10e). Lors de cet événement, des experts issus de la sphère publique et d'entreprises échangeront sur l'impact économique de la contrefaçon sur la société et sur les moyens de s'en prémunir.

>> Inscription et programme complet sur le blog des Cafés économiques de Bercy.

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 08/12/2017

    Le Noël de la French Tech propose une nouvelle fois cette année des idées de cadeaux conçus et produits en France par des start-up innovantes.

  • © Fotolia

    06/12/2017

    Certaines administrations comme les services de la Douane et les services des Domaines organisent régulièrement des enchères publiques de biens mobiliers ou immobiliers provenant de saisies, dépôts ou abandons. Ces ventes ont lieu dans toute la France et sont ouvertes à tous.

  • ©Fotolia.com

    27/11/2017

    Si vous êtes propriétaire d’un logement, vous pouvez, sous certaines conditions, augmenter le loyer. Le loyer peut être révisé annuellement en fonction de l'indice de référence des loyers (IRL), ou ponctuellement si vous estimez qu'il est sous-évalué ou si vous effectuez des travaux d'amélioration. Explications.

  • © Fotolia.com

    23/11/2017

    Régulièrement des courriels ou appels téléphoniques usurpent l’identité de l’administration dans le but de pousser les usagers à communiquer des informations personnelles qui sont ensuite utilisées à des fins frauduleuses. Rappel des bons réflexes à avoir.  

  • © MEF

    15/11/2017

    Comment se prémunir contre les faux avis de consommateurs sur internet ? La direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGGGRF) mène des enquêtes et alerte les consommateurs sur certaines pratiques trompeuses. Interview de Loïc Tanguy, directeur de cabinet à la DGCCRF.

  • © fotolia.com

    10/11/2017

    Vos données personnelles sur internet sont précieuses et peuvent attirer la convoitise d’usurpateurs désireux d'utiliser vos informations à des fins frauduleuses. Comment vous prémunir au maximum de ces cyberattaques ? Que faire en cas d’usurpation d’identité sur internet ?

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !