Accueil du portailParticuliersComment acheter en ligne en toute sécurité ?

Comment acheter en ligne en toute sécurité ?

27/06/2018

C'est les soldes ! Si vous souhaitez effectuer vos achats en ligne, suivez les conseils de la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) pour ne pas vous faire arnaquer.

Comment savoir que le vendeur est fiable ?

Pour être sûr que le site sur lequel vous souhaitez acheter un produit est fiable, la DGCCRF recommande « d’entrer le nom du site ou du produit sur un moteur de recherche, éventuellement associé avec le terme arnaque. » Dans les résultats de la recherche, vous pourrez vérifier si d’autres internautes ont déjà eu des mauvaises expériences avec le vendeur.

Il est également conseillé de choisir un site français ou européen, afin de vous garantir des droits (comme le droit de rétractation par exemple) que ne garantissent pas les sites installés hors de l’Union Européenne.

De plus, les sites internet ont l’obligation de publier les mentions légales : il vous est ainsi possible de vérifier le nom, la dénomination sociale, l’adresse, les contacts, etc.

Enfin, faites attention aux offres trop alléchantes. Elles cachent souvent des arnaques. Vérifiez attentivement le descriptif, « ne vous contentez pas de la photo ! », précise la DGCCRF.

Avis consommateurs

Attention aux avis des consommateurs ! Ils ne sont pas toujours fiables ! Qu’il s’agisse de faux avis positifs postés par le professionnel, ou par son agence de communication, ou d’avis négatifs rédigés par un concurrent, les faux commentaires sur les sites en ligne trompent le consommateur et faussent la concurrence, même si la pratique des faux commentaires est interdite en France.

 Lire aussi : Défense du consommateur : comment se prémunir contre les faux avis de consommateurs sur internet ?

Quelle sécurité pour le paiement en ligne ?

Avant de payer, le vendeur doit vous permettre de vérifier le détail de votre commande et son prix total. La DGCCRF explique : « Le consentement se caractérise par un double clic :

  • le 1er clic permet de vérifier la nature et la composition de la commande ;
  • le 2ème clic permet de confirmer définitivement la commande. »

Au moment de payer, vérifiez que le site sur lequel vous êtes en train de payer est bien sécurisé. La page est sécurisée lorsque l’url de la page http:// devient https://, avec l’ajout du s pour « Secure ». La DGCCRF indique : « le vendeur doit vous confirmer que votre page est bien sécurisée dans une fenêtre de dialogue avant le début de toute transaction. »

Pour plus de sécurité lors du paiement en ligne, il est aussi recommandé de choisir une double précaution auprès de votre banque pour effectuer votre achat. Il s’agit par exemple de confirmer votre achat grâce à un code reçu par sms.

La CNIL déconseille également de laisser certaines applications et certains navigateurs internet enregistrer vos coordonnées bancaires pour ne pas avoir à les retaper ultérieurement. Ces terminaux ne garantissent pas toujours la sécurité de données bancaires.

Lire aussi : Paiement en ligne : les 5 conseils de la Cnil pour éviter les risques

Changement d’avis : pouvez-vous renvoyer vos produits ?

Si le produit que vous recevez ne vous convient pas, vous disposez de 14 jours pour informer le vendeur que vous souhaitez faire valoir votre droit de rétractation. Lorsque le vendeur est informé, vous avez ensuite 14 jours pour lui renvoyer l’article.

Le vendeur doit vous fournir le formulaire vous permettant de faire valoir votre droit à la rétractation.

Pendant les soldes, le délai de rétractation s’exerce dans les mêmes conditions que pendant le reste de l’année.

Lire aussi : Vente à distance : tout savoir sur le délai de rétractation

Guide de l'acheteur en ligne

Guide de l'acheteur en ligne (DGCCRF) [PDF - 935 Ko]

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia

    13/07/2018

    Vous vous apprêtez à passer quelques nuits à l'hôtel et vous vous posez des questions sur vos droits ? Annulation, vol de vos effets personnels, facture... : voici ce que vous devez savoir en cas de litige.

  • ©Airbus Group

    13/07/2018

    Le surbooking, ou surréservation, est une pratique des compagnies aériennes qui consiste à vendre plus de billets que de places disponibles. Vous partez en vacances en avion ? Vous pourriez être concerné par cette pratique et vous voir refuser l’embarquement. Dans ce cas, quels sont vos droits ?

  • © Fotolia.com

    13/07/2018

    Comment reconnaître un numéro surtaxé ? Comme fonctionne la tarification de ce type de numéro ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les numéros surtaxés, les pièges à éviter et l'annuaire inversé qui vous permet de les reconnaître à tous les coups !

  • 13/07/2018

    En tant que bailleur, le propriétaire d’un logement peut récupérer une partie des charges qu’il règle sur le bien qu’il loue auprès de son locataire. Quelles sont les dépenses concernées ? Comment en obtenir le remboursement ?

  • 03/07/2018

    Vous avez souscrit un contrat d'assurance habitation, un contrat d'assurance automobile ou de complémentaire santé et vous souhaitez le résilier. En avez-vous le droit ? A quel moment prévenir votre assureur ? Quand la résiliation sera-t-elle effective ? Explications.

  • ©Creative Commons CC0

    26/06/2018

    L’été est là et les vacances approchent. La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vous aide à réussir vos vacances, avec un ensemble de conseils pratiques pour préparer ou organiser vos déplacements et voyages, votre hébergement, être vigilant au niveau de la restauration, de la santé, des achats et des loisirs.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !