Accueil du portailEntreprisesLa taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN)

La taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN)

La taxe intérieure de consommation du gaz naturel (TICGN) est une taxe portant spécifiquement sur le gaz naturel. Collectée par les fournisseurs de gaz, elle est ensuite reversée aux services douaniers. Quelles sont ses particularités? Quel mode de calcul et quelles exonérations possibles?

© Fotolia.com

Qu’est-ce que la TICGN ?

La TICGN est une taxe qui concerne spécifiquement le gaz naturel n’entrant pas dans le scope de la TICPE. Elle est due à partir du moment où le gaz naturel est utilisé en tant que combustible. Cette taxe est prévue par l’article 266 quinquies du code des douanes.

Lire aussi : Les principales taxes énergétiques et leurs taux

Qui doit s’acquitter de la TICGN ?

La TICGN est collectée par les fournisseurs de gaz naturel auprès de leurs clients consommant du gaz naturel à usage combustible. La taxe est ensuite reversée à la douane française.

Cette taxe concerne également les particuliers qui produisent ou importent du gaz naturel pour leur propre usage.

Lire aussi : La taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) | La contribution au service public de l'électricité (CSPE)

Quel taux applicable et quelle récurrence de redevance pour la TICGN ?

La TICGN doit être reversée trimestriellement à la douane. Son taux est passé depuis le 1er janvier 2018 à 8,45 € le mégawattheure, sauf dans 2 cas particuliers :

  • les entreprises soumises au marché des quotas de gaz à effet de serre et grandes consommatrices d'énergie peuvent bénéficier du maintien du taux en vigueur au 31/12/2013, soit 1,52€ le mégawattheure ;
  • les entreprises dont les activités sont exposées au risque de fuite de carbone et grandes consommatrices d'énergie peuvent bénéficier du maintien du taux en vigueur au 31/12/2014, soit 1,60€ le mégawattheure.

Lire aussi : Fonctionnement de la taxe sur les véhicules des sociétés (TVS)Les principales taxes énergétiques et leurs taux

Qui peut bénéficier d’une exonération de TICGN ?

Les règles relatives à l’exonération de TIGCN sont définies dans l’article 266 quinquies du code des douanes. Ce dernier précise que des exonérations de TICGN ne sont possibles que si le gaz naturel est utilisé dans les cas suivants :

  • gaz naturel utilisé pour un autre usage que combustible ;
  • gaz naturel utilisé en double usage pour certains procédés métallurgiques, de réductions chimiques ou d’électrolyse ;
  • gaz naturel utilisé dans la fabrication de produits énergétiques ;
  • gaz naturel utilisé pour la production d’électricité ;
  • gaz naturel utilisé pour les besoins de son extraction et de sa production ;
  • gaz naturel utilisé pour le biométhane (injecté dans les réseaux de distribution).

Jusqu’au 1er avril 2014, le gaz naturel utilisé pour la consommation de particuliers était exonéré de TICGN. Aujourd'hui, toutes livraisons destinées à des particuliers, qu’il s’agisse de consommation individuelle ou collective, sont soumises à cette taxe.

Pour faire une demande d’exonération de TICGN, vous devrez adresser à votre fournisseur de gaz naturel et au service des douanes l’attestation Cerfa n°13714*04. Vous devrez également fournir chaque année un état récapitulatif de votre consommation de gaz naturel.

Article actualisé le 06/03/2018

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • ©nito / Stock.Adobe.com

    16/07/2019

    Le règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en application le 25 mai 2018. Quel impact en matière de protection des données personnelles ? Quelles entreprises sont concernées ? Quels informations apporter à l'internaute ?

  • 12/07/2019

    L’examen de comptabilité est un dispositif qui permet à l'administration fiscale de réaliser des opérations de contrôle à distance, à partir de la comptabilité remise par l'entreprise sous forme dématérialisée. Retour sur cette procédure.

  • 11/07/2019

    Le régime réel normal est un régime d'imposition qui s’applique sur les bénéfices et sur la TVA. Qui sont les entreprises concernées ? Comment le régime réel normal fonctionne-t-il ? Comment changer de régime ?

  • © Fotolia.com

    03/07/2019

    Produits, prestations, services… Votre entreprise est soumise à la taxe sur la valeur ajoutée lorsqu’elle réalise une prestation ou vend un produit. Comment cela fonctionne ? Toutes les réponses.

  • © Phovoir.fr

    24/06/2019

    Risques de déshydratation, d’épuisement, de coup de chaleur… Travailler en période de canicule peut présenter des risques pour la santé. Comment agir en tant qu'employeur ? Quelles précautions prendre ?

  • 24/06/2019

    Afin de répondre aux besoins des entreprises en matière d’actualité sur les échanges commerciaux, la réglementation et les procédures douanières, la Douane propose une lettre d’information à paraître tous les trois mois.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !