Accueil du portailDNLFFraudesSystèmes d'information et datamining › Le « data mining » : une démarche pour améliorer le ciblage des contrôles
Délégation Nationale à la Lutte contre la Fraude

 

Délégation Nationale à la Lutte contre la Fraude

Le « data mining » : une démarche pour améliorer le ciblage des contrôles

La lutte contre la fraude aux finances publiques a été renforcée ces dernières années et a affiché des résultats en constante progression grâce à la mobilisation des services de contrôle des différentes administrations et organismes de protection sociale. Pour autant, l’ensemble des acteurs de la lutte contre la fraude est confronté à la nécessité d’une constante adaptation des politiques de contrôle et doit faire face à de nouveaux enjeux. Les comportements de fraude s’adaptent en permanence à leur environnement et des fraudes plus complexes, plus sophistiquées se sont développées.

Dans ce contexte, le « data mining » est perçu comme un moyen efficace et innovant permettant à la fois :

  • d’améliorer le ciblage des contrôles et ainsi permettre - à moyens constants - d’accroître le nombre de fraudes détectées, redressées et recouvrées,
  • de détecter plus rapidement les fraudes, notamment les plus complexes, afin d’en stopper les conséquences financières. 

Mener à bien un projet de data mining implique néanmoins le respect d’un certain nombre de conditions de réussite à chacune des étapes du projet (définition des objectifs, mobilisation des compétences, sélection des données à utiliser, choix des modèles statistiques et/ou économétriques, démarches CNIL, expérimentation, évaluation de l’efficacité du modèle, conduite du changement, adaptation des modèles dans le temps…).

Pour répondre à cet objectif, la DNLF a mis en place un groupe de travail interministériel dédié qui associe les administrations financières et les organismes de protection sociale. Ce groupe est le lieu d’échange des bonnes pratiques et des écueils à éviter pour la mise en œuvre d’un projet de data mining. Plusieurs expérimentations sont actuellement menées au sein des administrations financières et des organismes de protection sociale. La DNLF accompagne chacun des acteurs de la lutte contre la fraude.

Partagez cet article !