Imprimer la page

René RENOULT, dit RENE-RENOULT

Ministre des finances durant 85 jours

dans le cabinet DOUMERGUE
(17 mars - 9 juin 1914).
 

Sources complémentaires

Archives nationales, sous-série 425 AP, fonds René Renoult :
http://daf.archivesdefrance.culture.gouv.fr/sdx-222-daf-bora-ap/ap/fiche.xsp?id=DAFANCH00AP_425AP&q=sdx_q28&n=1&x=rsimple.xsp .

 

Résumé de l'action ministérielle

RENÉ-RENOULT relance de façon décisive le processus de ratification par les chambres du projet de loi relatif à l'impôt sur le revenu et fait adopter une réforme convergente de la contribution foncière (loi du 29 mars 1914), qui cesse d'être un impôt de répartition et dont l'assiette reposera désormais sur un taux, un tarif et des évaluations révisés tous les 20 ans.

Retour à la chronologie IIIe République

© Harlingue-Viollet

29 août 1867 Paris
30 avril 1946 Paris

Milieu Familial

  • Fils d'Étienne et d'Élisa GERANGER, journalière
  • Épouse successivement Blanche-Clothilde WORMSER (29 juin 1910) et Henriette-Emelie-Céleste GIRIAT (2 juin 1937).

Études

  • Faculté de droit de Paris
  • 8 fois lauréat du concours général ; doctorat en droit (1888).

Carrière professionnelle

  • Avocat (1888).

Mandats électifs

  • Famille politique : radicaux
  • Conseiller général du canton de Lure (Haute-Saône, 1911-1913)
  • Député de la Haute-Saône (1902-1919)
  • Sénateur du Var (1920-1941).

Responsabilités exercées

  • Chef de cabinet de Charles FLOQUET, président de la Chambre des députés (1889)
  • Président du parti radical (1903)
  • Sous-secrétaire d'État aux finances (1909-1910)
  • Ministre du travail et de la prévoyance sociale (1911-1912)
  • Ministre de l'intérieur (1913-1914)
  • Ministre des travaux publics (1914)
  • Ministre de la justice (1924-1926, 1932)
  • Ministre de la marine (1926).
Partager la page