Imprimer la page

Maurice BOURGES-MAUNOURY

Ministre des finances durant 172 jours

dans le cabinet MAYER
(8 janvier - 28 juin 1953).

Résumé de l'action ministérielle

Maurice BOURGÈS-MAUNOURY obtient deux nouvelles avances de la Banque de France, d'un montant total de 105 milliards de francs, et négocie avec les États-Unis une participation financière aux dépenses militaires françaises en Indochine.

Retour à la chronologie IVe République

© Minefe. Service des archives économiques et financières - décembre 2007

19 août 1914 Luisant (Eure-et-Loire)
10 février 1993 Paris

Milieu Familial

  • Fils de Georges BOURGÈS (1887-1974), président du Bureau Veritas, et de Geneviève MAUNOURY
  • Épouse successivement :
  • Madeleine GIRAUD. Deux fils : Jacques et Marc ;
  • Jacqueline LACOSTE (le 24 octobre 1968). Une fille : Florence-Emmanuelle.

Études

Collège Stanislas, École polytechnique (1935), faculté de droit de Paris, École libre des sciences politiques.

Carrière professionnelle

  • Officier d'artillerie (1935-1940)
  • Commissaire général de la République à Bordeaux (Gironde, 1945)
  • Administrateur d'entreprises de presse (la Dépêche, le Petit Toulousain)
  • Président-directeur général de la Société industrielle et financière de l'Artois, des Mines de Kali Sainte-Thérèse, de la Société mauritanienne de navigation.

Mandats électifs

  • Famille politique : radicaux
  • Maire de Bessières (Haute-Garonne, 1964-1971)
  • Conseiller général du canton de Montastruc-la-Conseillère (Haute-Garonne, 1949-1973)
  • Député de la Haute-Garonne (1946-1958).

Responsabilités exercées

  • Secrétaire d'État au budget (1947)
  • Secrétaire d'État à la guerre et à l'air (1948)
  • Ministre des travaux publics (1950)
  • Secrétaire d'État à la présidence du Conseil (1950-1951)
  • Ministre adjoint de la défense nationale (1951)
  • Ministre de l'armement (1953), ministre des forces armées (1955)
  • Ministre de la défense nationale et des forces armées (1956-1957)
  • Ministre de l'industrie et du commerce (1954)
  • Ministre de l'intérieur (1955-1956, 1957-1958)
  • Président du Conseil (1957).
Partager la page