Imprimer la page

Etienne CLEMENTEL

Ministre des finances durant 298 jours

dans les cabinets RIBOT
(9 - 13 juin 1914)
et HERRIOT
(14 juin 1924 - 3 avril 1925).
 

Sources complémentaires

Archives départementales du Puy-de-Dôme, sous-série 5 J :
http://daf.archivesdefrance.culture.gouv.fr/sdx-222-daf-bora-ap/ap/fiche.xsp?id=FRAD06300AP_000000003&q=sdx_q5&n=1&x=rsimple.xsp .

 

Résumé de l'action ministérielle

Premier ministre des finances du cartel des gauches, Étienne CLÉMENTEL rencontre rapidement des difficultés qui l'amènent à réglementer les mouvements de fonds avec l'étranger (loi du 30 juin 1924 sur l'exportation des capitaux et l'importation des titres et valeurs mobilières), à solliciter une avance de la Banque de France (convention du 22 décembre 1924 ratifiée par la loi du 31), à émettre un emprunt de 100 millions de dollars aux États-Unis et à créer, pour améliorer les rentrées fiscales, des chèques-contribution (décret du 11 mars 1925). Il crée d'autre part, avec le décret du 16 janvier 1925, un conseil national économique mais cette réforme de structure reste, pour l'heure, sans lendemain.

Bibliographie

  • Clémentel, Etienne. - La France et la politique économique interalliée. Paris : Presses Universitaires de France, 1931. XXII-376 p. ; in-8° (24 cm). CHEFF BH 8° 1720 ; 335.344 (1) CLE / MAG

 

Retour à la chronologie IIIe République

© Bibliothèque nationale

29 mars 1864 Clermont-Ferrand (Puy-de Dôme)
25 décembre 1936 Prompsat (Puy-de-Dôme)

Milieu Familial

  • Fils de Joseph (1834-1878), minotier, et de Marie FOURNIER
  • Épouse successivement :

- en 1892, Adrienne FOURNIER-ROUX (décédée en 1895). Trois enfants ;
- en 1905, Marie DUVAL-KNOWLES (divorce en 1906) ;
- en 1907, Gabrielle BARON. Deux filles.

Études

  • Collège des maristes de Riom (Puy-de-Dôme), facultés des lettres et de droit de Lyon (Rhône).
  • Licences ès-lettres et en droit (1888).

Carrière professionnelle

  • Receveur de l'enregistrement à Thiers (Puy-de-Dôme) et à Riom (Puy-de-Dôme)
  • Notaire à Riom (Puy-de-Dôme, 1889-1900).

Mandats électifs

  • Famille politique : radicaux
  • Maire de Riom (Puy-de-Dôme, 1904-1935)
  • Conseiller général du canton de Riom (Puy-de-Dôme, 1910-1930) ; président du conseil général du Puy-de-Dôme (1912-1930)
  • Député du Puy-de-Dôme (1900-1919)
  • Sénateur du Puy-de-Dôme (1920-1935).

Responsabilités exercées

  • Ministre des colonies (1905-1906)
  • Ministre de l’agriculture (1913)
  • Ministre du commerce et de l’industrie (1915-1919).
Partager la page