Imprimer la page

Ernest PICARD

Ministre des finances durant 168 jours

Dans le gouvernement de Défense nationale présidé par le général TROCHU
(5 septembre 1870 - 19 février 1871).

Résumé de l’action ministérielle

Premier ministre des finances du Gouvernement de défense nationale, et donc de la République restaurée, Ernest PICARD participe aux négociations avec les Allemands et s'emploie à financer le paiement de la contribution de guerre. Il supprime le paiement des droits de timbre sur la presse (décret du 5 septembre 1870) et fait passer sous le contrôle du Département le domaine de la Couronne (décret du 10 novembre 1870).

Bibliographie

  • La Loi de la presse. Discours de MM. E. Pelletan, J. Simon, J. Favre, E. Picard, Garnier-Pagès, Guéroult, Riondel, Berryer, Carnot, avec le texte de la loi votée le 9 mars 1868 par le Corps législatif. Paris : Degorce-Cadot, éditeur, 1870. 299 p. ; in-16 (17,5 cm). CHEFF BH 8° 3310

 

Retour à la chronologie IIIe République

 

© Bibliothèque nationale

24 décembre 1821 Paris
13 mai 1877 Paris

Milieu Familial

  • Fils d'André, négociant, et de Louise COUGOUILHE.

Études

  • Collège Rollin et faculté de droit de Paris
  • Doctorat en droit (1846).

Carrière professionnelle

  • Avocat au barreau de Paris (1846)
  • Journaliste, membre du conseil de surveillance du Siècle et fondateur en 1869, avec Jules FAURE, de l'Électeur.

Mandats électifs

  • Famille politique : modérés-conservateurs
  • Député de la Seine (1859-1869), de l'Hérault (1869-1871) et de la Meuse (1871-1875) Conseiller général du Canton de Montiers-sur-Saulx (Meuse, 1873-1877)
  • Sénateur inamovible (1875-1877).

Responsabilités exercées

  • Ministre de l'intérieur (1871)
  • Ambassadeur de France en Belgique (1871-1873).
Partager la page