Imprimer la page

Auguste BURDEAU

Ministre des finances durant 179 jours

dans le cabinet CASIMIR-PERIER
(3 décembre 1893 - 30 mai 1894)

Résumé de l'action ministérielle

Auguste BURDEAU prépare (loi et décret du 17 janvier 1894) puis réalise la conversion à 3 1/2 % de la rente 4 1/2 %, dont le Trésor retire une économie de 68 millions de francs.
Il fait ratifier le nouvel arrangement monétaire conclu le 15 novembre 1893 avec les autres pays de l'union latine (loi du 22 mars 1894).
Il prend le règlement d'administration publique du 24 février 1894 sur la taxe militaire, à laquelle sont normalement assujettis tous les contribuables exemptés du service militaire jusqu'à leur passage dans le cadre de réserve.
Il prépare un projet de budget comportant une importante réforme fiscale puisqu'il envisage le remplacement des contributions mobilière et sur les portes et fenêtres par une taxe d'habitation. Raymond POINCARÉ, qui lui succède, renonce à ces innovations.

Bibliographie

  • Burdeau, Auguste. - L'Algérie en 1891. Rapport et discours à la Chambre des députés. Paris : Librairie Hachette et Cie, 1892. 406 p. ; in-16 (17,5 cm). CHEFF BH 8° 1216

 

Retour à la chronologie IIIe République

© Bibliothèque nationale

10 septembre 1851 Lyon (Rhône)
13 décembre 1894 Paris

Milieu Familial

  • Fils de Gabriel (1811-1851), employé de l'école vétérinaire de Lyon, et de Pierrette COLIN, couturière
  • Épouse le 23 mai 1880 la veuve d'un de ses frères.

 

Études

  • Lycée de Lyon (Rhône), collège Sainte-Barbe, École normale supérieure (1870)
  • Agrégation de philosophie (1874).

Carrière professionnelle

  • Professeur de lycée successivement en poste à Lons-le-Saunier (Jura), Saint-Étienne (Loire, 1874-1879), Nancy (Meurthe-et-Moselle, 1879-1880) et Paris (Lycée Saint-Louis puis Louis-le-Grand, 1880-1885)1
  • Journaliste, directeur du Globe.

 

Mandats électifs

  • Famille politique : modérés-conservateurs
  • Député du Rhône (1885-1894), président de la Chambre des députés (1894).

Responsabilités exercées

  • Chef de cabinet de Paul BERT, ministre de l'instruction publique (1881)
  • Ministre de la marine et des colonies (juillet 1892 - janvier 1893).
Partager la page