Imprimer la page

Aimé LEPERCQ

Ministre des finances durant 67 jours

dans le Comité français de libération nationale
(4-10 septembre 1944),
puis le Gouvernement provisoire de la République française
(10 septembre - 9 novembre 1944), présidés par le général de GAULLE.

Résumé de l'action ministérielle

Grand résistant, président de l'organisation civile militaire, chargé du commandement militaire des FFI de l'Hôtel de Ville lors de la libération de Paris, Aimé LEPERCQ est choisi par le général de GAULLE en raison de son passé d'industriel.
Durant son très bref ministère, tragiquement abrégé par un accident de voiture, l'essentiel de ses efforts est absorbé par la préparation de l'emprunt de la Libération. Il publie également l'ordonnance du 18 octobre 1944 sur la confiscation des profits illicites, texte fondamental sur la base duquel se fonde la répression du marché noir et de la collaboration économique.

Retour à la chronologie Gouvernements provisoires de la République

© Minefe. Service des archives économiques et financières - décembre 2007

2 septembre 1889 Collonges (Rhône)
9 novembre 1944 Harnes (Pas-de-Calais)

Milieu Familial

  • Fils de Gaston-Paul-Jules et de Claudine FICHET
  • Épouse le 21 juillet 1919 Anne-Marie COLRAT (1893-1949).
  • Cinq enfants : Gaston-Paul, Paul-Adolphe, Michelle, Philippe et Françoise.

Études

École polytechnique, École des mines (1909).

Carrière professionnelle

  • Directeur de la filiale technique du groupe Schneider jusqu'en 1938
  • Directeur du comité d'organisation des combustibles minéraux solides (1941-1943
Partager la page