Imprimer la page

Secrétariat général - Ingénieur de l’industrie et des mines - examen professionnel

Direction organisatrice : Secrétariat général

  • Catégorie statutaire : catégorie A
  • Ouvert aux ressortissants UE : oui
  • Ouvert aux ressortissants hors UE : non
Calendrier du concours
Année Date de fin d'inscriptions Epreuves écrites Date prévue de notification de l'admissibilité Epreuves orales Date prévue de notification de l'admission
2021 14/04/2021 1er et 2 juin 2021

24/06/2021

à compter du 6 septembre 2021 A l'issue des oraux

Présentation générale

Ce concours permet d'accéder à des fonctions variées offrant un large panel de métiers au sein du réseau des services déconcentrés, de l’autorité de sûreté nucléaire et des administrations centrales dans les ministères chargés de l’industrie et du développement durable.

Les ingénieurs de l’industrie et des mines exercent leurs fonctions principalement pour le compte de trois employeurs : les ministères économiques et financiers, le ministère de l’écologie, du développement durable et de l'énergie et l’Autorité de sûreté nucléaire.

Les IIM peuvent être affectés, soit en administration centrale sur des postes d’animation ou dans des bureaux sectoriels, soit au sein de l’Autorité de sûreté nucléaire, soit dans les directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE), les directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL), la direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie d’Ile de France (DRIEE) ou encore dans les structures équivalentes de l’administration territoriale d’outre-mer (DIECCTE et DEAL).

En contact permanent avec les entreprises dont ils sont des interlocuteurs privilégiés et en relation avec de nombreux autres services de l’État, les IIM jouent un rôle essentiel en matière de :

  • accompagnement des entreprises sur les champs de la compétitivité, de l’innovation et du développement économique,
  • développement de partenariat entre l’Etat et les entreprises,
  • approvisionnement énergétique,
  • protection de l’environnement,
  • sécurité industrielle et sûreté nucléaire.

Conditions particulières de recevabilité des candidatures

L'examen professionnel est ouvert aux fonctionnaires titulaires de catégorie B des ministères économiques et financiers justifiant au 1er janvier de l'année du concours d’au moins 8 années de services effectifs dans un corps de cette catégorie ayant vocation à exercer des fonctions techniques.

Composition du jury

Arrêté fixant la composition du jury au titre de l'année 2021 (pdf - 79 ko )

Nature des épreuves

Admissibilité

Épreuve écrite n° 1

Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier composé de documents en rapport avec les activités exercées par les ingénieurs de l’industrie et des mines.

Durée de l’épreuve : 4 heures – Coefficient : 4

Épreuve écrite n° 2

Etude de cas se rapportant à un sujet portant sur l'une des huit disciplines suivantes, choisie par le candidat, lors de son inscription :

  • Véhicules
  • Métrologie
  • Equipements sous pression, canalisations de transport et de distribution, utilisation domestique du gaz
  • Développement économique
  • Environnement et sécurité industriels
  • Sol/sous-sol
  • Energie
  • Nucléaire et radioprotection

Durée de l’épreuve : 4 heures – Coefficient : 4

Admission

Épreuve orale  - Entretien avec le jury

L'entretien porte notamment sur l’expérience professionnelle du candidat et sur sa connaissance générale des activités, de l’organisation et du fonctionnement des services. Pour conduire cet entretien, qui a pour point de départ un exposé du candidat sur son expérience professionnelle, d’une durée de dix minutes au plus, le jury dispose du dossier constitué par le candidat en vue de la reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle.

Cet entretien comporte également un échange libre permettant d’apprécier les connaissances générales, les motivations et l’aptitude du candidat à exercer les fonctions d’ingénieur de l’industrie et des mines.

Seul l’entretien avec le jury donne lieu à la notation. Le dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle n’est pas noté.

Durée de l’épreuve : 40 minutes – Coefficient : 5

Dossier RAEP

En vue de l’épreuve orale d’admission, le candidat établit un dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle qu’il remet au service organisateur à une date fixée dans l’arrêté d’ouverture de l’examen professionnel.

Seuls les candidats reconnus admissibles à l’issue des épreuves écrites doivent remettre obligatoirement ce dossier rempli au service organisateur de l’examen professionnel, à une date fixée dans l’arrêté d’ouverture de la sélection.

Le dossier est transmis au jury par le service gestionnaire de l’examen professionnel après l’établissement de la liste d’admissibilité.

Un modèle de dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle ainsi qu’un guide de remplissage sont disponibles en ligne sur la page "Aide à la préparation".

N.B.
Il est attribué à chacune des épreuves une note de 0 à 20. Cette note est multipliée par le coefficient fixé pour chaque épreuve.

Toute note inférieure à 6 sur 20 à l'une des épreuves d'admissibilité ou d'admission est éliminatoire.

Nul ne peut être admis à subir les épreuves orales d'admission s'il n'a obtenu au moins la moitié du maximum des points pour les épreuves d'admissibilité, soit 80 points.

Programme des épreuves (pdf - 732 ko)

Contact

  • E-mail : concours.minefi[@]finances.gouv.fr
  • Téléphone :  01.53.44.28.00
  • Courrier :

Secrétariat Général - Service des Ressources Humaines
Sous-direction  des ressources humaines de l'administration centrale
Bureau des personnels de catégories A, B et C (SRH 2B)
Secteur "Organisation des concours" - Immeuble Atrium
5 place des Vins de France
75573  PARIS CEDEX 12

Découvrez ...

les métiers proposés aux lauréats du concours dès le recrutement

Plus d'informations sur ce concours

Partager la page