Accueil du portailParticuliersComment calculer son impôt sur le revenu en fonction des tranches d'imposition ?

Comment calculer son impôt sur le revenu en fonction des tranches d'imposition ?

08/03/2018

L'impôt sur le revenu est un impôt progressif, calculé en fonction d'un barème actualisé tous les ans par la loi de finances. Ce barème comporte cinq tranches d'imposition qui augmentent avec les revenus. Comment calculer son taux marginal pour la taxation des revenus de 2017 ? Exemples.

Les 3 grandes étapes du calcul de son impôt sur le revenu

Le montant de l'impôt sur le revenu brut se calcule à partir du revenu net imposable, en 3 grandes étapes :

  1. Diviser le revenu net imposable par votre nombre de parts.
  2. Appliquer ensuite à ce résultat le barème progressif de l’impôt (défini par tranche).
  3. Multiplier le résultat obtenu par le nombre de parts du quotient familial.

Tranches d'imposition 2018

  • Fraction de revenu jusqu'à 9 807 € : 0 %.
  • Fraction de revenu de de 9 807 € à 27 086 € : 14 %.
  • Fraction de revenu de 27 086 € à 72 617 € : 30 %.
  • Fraction de revenu de 72 617 € à 153 783 € : 41 %.
  • Fraction de revenu au-delà de 153 783 € : 45 %.

Accéder au simulateur de l'impôt 2018 sur le revenu 2017

Lire aussi : Impôt sur le revenu : mon espace particulier | Première déclaration de revenus, mode d’emploi

Des exemples de calculs de l'impôt sur le revenu pour des situations différentes

Un célibataire au revenu net imposable de 32 000 €

Pour un célibataire, le quotient familial est d'une part. S'il perçoit un revenu net imposable de 32 000 €, il sera imposé sur trois tranches et son taux marginal d'imposition sera de 30 % :

  • Tranche de revenu jusqu'à 9 807 € imposée à 0 % : 0 %.

Reste donc 32 000 € - 9 807 € = 22 193 € à imposer

  • Tranche de revenu de 9 807 € à 27 086 € , soit 17 279 € imposée à 14 % : 17 279 € x 14 % = 2 419,06 €.

Reste encore 32 000 € - 27 086 € = 4 914 € à imposer.

  • Tranche de revenu de 27 086 € à 72 617 € imposée à 30 %, soit 4 914 € x 30 % = 1 474,20 €

 

Ainsi, ce n'est qu'une partie des revenus qui passe dans la tranche supérieure. En dépassant la tranche de 27 086 €, on atteint la 3e tranche pour le montant restant, c'est-à-dire 4 914 €. Ce solde est  taxé au taux de 30 %.

L'addition des montants d'impôt obtenus par tranche et multiplié par le nombre de parts (ici égal à 1) donne le montant total de l'impôt brut : 0 € + 2 419,02 € + 1 474,20 € soit 3 893,22 € d'impôt arrondi à 3 893 €.

Ainsi, si le taux marginal d'imposition est bien de 30 %, ce célibataire devra payer 12,2 % de son revenu net imposable.

Un couple, deux enfants mineurs, au revenu net imposable de 55 950 €

Dans cet exemple d'un couple avec 2 enfants mineurs, le calcul de l'impôt brut s'effectue en 3 étapes.

  • Étape 1 : Diviser le revenu net imposable par votre nombre de parts.

Comme le couple dispose de 3 parts (2 + 0,5 + 0,5), le revenu net imposable de 55 950 € se divise en 3 = 18 650 €.

 

  • Étape 2 : Appliquer ensuite à ce résultat le barème progressif de l’impôt (défini par tranche).

Le barème est appliqué au résultat obtenu :

  •  Tranche de revenu jusqu'à 9 807 € imposée à 0 % = 0 %.

Reste donc 18 650 € - 9 807 € = 8 843 € à imposer.

  • Tranche de revenu 9 807 € à 27 086 € imposée à 14 % : 8 843 € x 14 % = 1 238,02 €.

 

  • Étape 3 : Multiplier le résultat obtenu par le nombre de parts du quotient familial.

Ce chiffre est ensuite multiplié par le nombre de parts de quotient familial, pour obtenir le montant total de l'impôt soit 1 238,02 € x 3 = 3 714,06 € arrondi à 3 714 €.

Le taux marginal d'imposition est de 14 %, le revenu concerné, soit 18 650 €, étant compris dans la tranche de 9 807 € et 27 086 €. Et pourtant, ce couple avec 2 enfants devra payer 6,6 % de son revenu net imposable.

Dans le calcul peuvent intervenir d'autres éléments comme le plafonnement du quotient familial, la décote en cas de faibles ressources, la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus de 3 à 4 % ou des réductions ou crédit d'impôt (dons aux associations...)...

Lire aussiBarème 2018 des frais kilométriques | Impôt sur le revenu : payer en ligne

Initialement publié le 03/03/2017

Simulateur de l'impôt sur le revenu

Accéder au simulateur

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 13/09/2018

    Le prélèvement à la source entre en vigueur le 1er janvier 2019. Voici les réponses aux questions les plus fréquentes.

  • © seventyfour / Stock.Adobe.com

    13/09/2018

    Dans le cadre du prélèvement à la source, un taux de prélèvement sera appliqué sur vos revenus. Le taux personnalisé de votre foyer vous est appliqué par défaut mais il est possible d'opter pour un taux individualisé ou un taux non personnalisé. De quoi parle-t-on ? Comment cela fonctionne ?

  • 11/09/2018

    Vous louez une maison ou un appartement meublé, pour 3 jours ou pour un an ? Savez-vous ce que vous devez déclarer ? Cotisations sociales, déclaration de revenus, régime d'imposition... : voici ce que vous devez savoir pour être en règle avec les services fiscaux.

  • 11/09/2018

    Certains des revenus issus du covoiturage doivent être déclarés à l’administration. Dans quel cas êtes-vous concernés ? Quelles sont vos obligations si le covoiturage est votre activité professionnelle ? Explications.

  • © Fotolia

    07/09/2018

    Les personnes âgées hébergées en structure médicalisée, qui sont imposées fiscalement, peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt.

  • 07/09/2018

    Vous avez l'habitude de mettre en location votre voiture, votre petit électroménager ou encore vos outils de jardinage sur des plateformes en ligne ? Vous avez l'obligation de déclarer les revenus que vous tirez de cette activité. Mais vous pouvez également êtes redevable de cotisations sociales, à partir d'un certain seuil. Explications.

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !