Accueil du portailParticuliers › Une prime pour l'achat d'un vélo à assistance électrique (VAE)

Une prime pour l'achat d'un vélo à assistance électrique (VAE)

28/02/2017

Désormais, vous pouvez bénéficier d'une aide de l'État pour l'achat d'un vélo à assistance électrique (VAE) neuf. Cette subvention est instituée par le décret n°2017-196 du 16 février 2017. Elle ne se cumule pas avec les primes instaurées localement par certaines communes.

© Fotolia

Le véhicule à assistance électrique ou vélo électrique a fait son entrée dans le paysage cycliste depuis de nombreuses années maintenant. De très nombreux modèles sont proposés sur le marché. Il se présente comme un moyen de locomotion alternatif et séduit une clientèle de plus en plus grande.

Vélo électrique : une aide de l’État jusqu'au 31 janvier 2018

A compter du 19 février 2017 et jusqu’au 31 janvier 2018, l’État accorde une aide pour l’acquisition d’un vélo électrique neuf n’utilisant pas de batterie au plomb.

L’article D251-7 du code de l’énergie fixe les conditions d’attribution de l’aide de l’État :

« Une aide est attribuée à toute personne physique majeure justifiant d'un domicile en France ou à toute personne morale justifiant d'un établissement en France et à toute administration de l'État qui acquiert, au plus tard le 31 janvier 2018, un cycle à pédalage assisté, au sens de l'article R. 311-1 du code de la route, neuf, qui n'utilise pas de batterie au plomb et n'est pas cédé par l'acquéreur dans l'année suivant son acquisition.
Cette aide est exclusive de toute autre aide allouée par une collectivité publique ayant le même objet.
Une personne physique ne peut en bénéficier qu'une fois.»

Lire aussi : Vélo : le casque désormais obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans

L'aide peut atteindre 200 euros

Le montant de l’aide est fixé à 20 % du coût d’acquisition, hors options, toutes taxes comprises, sans être supérieur à 200 euros.

Lire aussi : Economies d'énergie : une nouvelle prime pour financer vos travaux

Comment obtenir l'aide à l'achat d'un vélo électrique ?

La demande d’aide doit être effectuée via un formulaire accessible le site internet de l’Agence de services et de paiement. Ce téléservice dédié est en ligne, depuis le 1er mars 2017.

>> Accéder au téléservice

Le formulaire renseigné doit être transmis à la direction régionale de l’ASP concernée, accompagné des pièces justificatives suivantes : justificatif de moins de trois mois établissant l’existence d’un domicile ou d’un établissement en France ; justificatif d’identité ; facture du cycle acheté.

Important

Cette subvention de l'État ne peut être cumulée avec les subventions décidées localement par certaines communes.

Il importe donc d'opter entre l'une ou l'autre, en comparant le montant qu'il est possible obtenir dans chaque cas.

Vous souhaitez en savoir plus sur les aides auxquelles vous pouvez prétendre ?

Abonnez-vous à notre lettre d’information et recevez chaque semaine les dernières actualités et les informations pratiques sur ce sujet.

Lire aussi : Véhicules électriques : trouvez un point de recharge près de chez vous

MAJ, le 1er mars 2017

L'ASP

Établissement public interministériel, l’Agence de services et de paiement (ASP) contribue à la mise en œuvre de politiques publiques.

www.asp-public.fr/bonus-velo

Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer

Communiqué de presse du 18 février 2017

 

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Fotolia.com

    08/09/2017

    Chaque année, 5 millions de voitures d'occasion sont vendues, dont la moitié par des professionnels, soit trois voitures d'occasion pour une voiture neuve. De nombreuses fraudes sont possibles. Les 5 conseils de base pour acheter tranquille.

  • ©Phovoir.fr

    27/07/2017

    Vous souhaitez changer de lunettes ou acquérir une audioprothèse ? A partir du 1er janvier 2018, les opticiens et les audioprothésistes devront assurer une plus grande transparence sur les tarifs qu’ils pratiquent et les produits ou prestations qu'ils proposent. Explications.

  • © Fotolia

    25/07/2017

    Transport ferroviaire, routier, maritime, fluvial, aérien : depuis le 1er juillet 2017, l'affichage des prix des prestations de transport public collectif de personnes doit répondre à des règles communes en vue de protéger le consommateur et de garantir l'équité entre les professionnels.

  • © Fotolia.com

    19/07/2017

    Le site prix-carburants.gouv.fr permet de consulter gratuitement tous les prix des carburants, partout en France. Une version mobile prix-carburants.gouv.fr/mobile, spécialement dédiée aux smartphones, est également disponible. Elle permet de trouver la station-service où le carburant est le moins cher, directement depuis son téléphone.

  • © Creative Commons CC0

    05/07/2017

    Pour voyager en toute sérénité, la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) vous informe sur vos droits concernant les voyages et les locations à travers ses fiches pratiques.

  • © Fotolia

    04/07/2017

    C’est l’été, bientôt les départs en vacances ! Et à cette période de l’année, l’achat de carburants est un poste de dépenses important pour les vacanciers. La DGCCRF vient de publier les résultats d’une enquête réalisée courant 2016 sur les prix affichés à la pompe.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Vous êtes un particulier

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !