Accueil du portailParticuliers › Offres d’emploi frauduleuses : comment les repérer ?

Offres d’emploi frauduleuses : comment les repérer ?

21/11/2017

Il arrive parfois que de fausses offres d’emploi soient diffusées. Lorsque vous répondez à ces offres, les faux employeurs peuvent vous inciter à transmettre des données personnelles (RIB, carte d’identité), à payer des prestations grâce auxquelles vous pourriez obtenir rapidement de l’argent (adhésion à un fichier, achat d’un stock de produits, etc.). Il faut donc rester vigilants et repérer les offres qui seraient piégées.

©Fotolia.com

Les différents types d'offres d’emploi frauduleuses

Il existe plusieurs sortes d’annonces d’emploi frauduleuses, et il n’est pas toujours évident de les repérer. Découvrez les plus fréquentes.

Offre d’emploi dans un système de vente pyramidale

Le système de vente pyramidale, dit aussi vente à la boule de neige, consiste à recruter des personnes et leur demander d’investir une somme d’argent. Pour gagner de l'argent, les personnes recrutées deviennent à leur tour des recruteurs  et demande aux nouvelles personnes qu'elles recrutent d'investir une somme d’argent. Une partie de cette somme d’argent sera versée au recruteur lui-même et au recruteur du recruteur.

Les offres d’emploi proposant d’intégrer un système pyramidal n’en font pas référence explicitement dans l’annonce mais promettent un travail permettant d'obtenir des gains importants qui sont en réalité difficiles voire impossibles à atteindre. Il peut être demandé d’investir pour l’achat d’un stock de produits ou de matériel de démonstration, même si l’annonce ne le mentionne pas. Ce type d’ « emploi » peut aussi se manifester à travers un système de parrainages.

Attention ! En France, le système de vente pyramidale est interdit. Si une offre d'emploi parait proposer une rémunération trop importante par rapport aux missions proposées, restez vigilants.

Lire aussi : Démarches en ligne : attention aux faux sites administratifs payants | Se prémunir contre les faux avis de consommateurs sur internet

 

Offre d’un emploi demandant un paiement pour un guide, une formation, un fichier

Certaines offres d’emploi vous encouragent :

  • à acheter un guide ou une méthode qui vous enseigne comment gagner de l’argent rapidement ;
  • à adhérer en payant à un fichier ou un annuaire en vue d’être contacté par une entreprise ;
  • à suivre une formation ou un stage payant.

Restez vigilants ! Les guides ou les méthodes vendus sont souvent peu pertinents et illusoires. Ils ne sont qu’un prétexte pour vous soutirer de l’argent.

Lire aussi : Job d'été, travail étudiant, stage : devez-vous déclarer ces revenus ?

 

Offre d’emploi envoyée par mail

Il arrive parfois que des faux employeurs vous envoient directement un courriel en proposant une offre de travail. Souvent, ce type de courriel se réfère à un nom authentique de société. Une fois que vous avez répondu la personne vous demandera rapidement de lui transmettre des documents personnels (RIB, numéro de sécurité sociale, numéros de compte, etc.)

Si vous n’aviez pas contacté cet employeur ou si vous ne connaissez pas cette personne, faites très attention : un employeur ne vous demanderait pas ce type d’information avant de vous avoir rencontré. N’hésitez pas à contacter directement la société pour vérifier le nom de votre interlocuteur.

Lire aussi : Étudiants, 5 questions à vous poser avant de vous lancer dans l’alternance

 

Offre d’emploi demandant de verser une somme d’argent en échange d’un contrat de travail

Lorsque vous répondez à ce type d’offre d’emploi frauduleuse, le faux employeur va vous demander une somme d’argent (par exemple pour des frais administratifs) nécessaire à la création de votre contrat de travail. Pôle Emploi recommande de ne jamais envoyer d’argent à un employeur potentiel.

Lire aussi : Estimez votre prime d'activité

 

Recours face à une annonce d’emploi frauduleuse

Si vous rencontrez une annonce frauduleuse, il est recommandé de la signaler auprès du portail officiel de signalement des contenus illicites sur Internet afin de ne pas laisser d’autres demandeurs d’emploi se faire piéger.

Si vous souhaitez plus d’informations, vous pouvez contacter la direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de votre département.

Sanction

Une personne qui publie des offres d’emplois frauduleuses peut être punie d’un emprisonnement de deux ans et d'une amende pouvant atteindre 300 000 €. S’il s’agit d’un professionnel, il peut aussi lui être interdit d’exercer une activité commerciale.

Lire aussi : Savez-vous combien de temps conserver vos papiers personnels ?

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 13/12/2017

    Quels sont les droits des consommateurs lorsqu'ils achètent en ligne ? Quelles sont les précautions à prendre ?  Les conseils d'Alexandre Chevallier, directeur adjoint à la direction de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF).

  • 23/11/2017

    Tout citoyen peut demander, avec l'aval d'un organisme habilité, à faire analyser les niveaux d'ondes auxquels il est confronté quotidiennement à son domicile ou dans un lieu public.

  • 23/11/2017

    « Fabriqué en France », « Produit français », « Conçu en France », « Produit en Bretagne », « Designed in Paris »… Les indications de produits d’origine française sont nombreuses. Entreprises, consommateurs, comment s’y retrouver ?

  • ©Creative Commons CC0

    24/10/2017

    Jouets, vêtements, automobiles, produits alimentaires, etc..., de nombreux produits sont retirés régulièrement de la vente, après avoir été commercialisés, en raison des risques qu'ils peuvent présenter pour les consommateurs. Comment les produits sont rappelés? Comment s'effectue la surveillance des produits?

  • 12/10/2017

    Que ce soit les faux avis positifs écrits par le professionnel concerné ou les avis négatifs rédigés par un concurrent, les faux commentaires sur les sites en ligne trompent le consommateur et faussent la concurrence. Comment se prémunir contre ces pratiques mensongères? Quelles évolutions réglementaires pour mieux protéger les consommateurs ?

  • 29/09/2017

    La fabrication et la mise sur le marché des jouets répondent à un ensemble de normes. À ce titre, ils sont régulièrement contrôlés dans les laboratoires relevant de la direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes et de la Douane. Les précisions d'un expert, Denis Ollivier, directeur de laboratoire, au Service commun des laboratoires de Marseille.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes un particulier

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !