Bercy infos particuliers

Marchés de Noël : quelques conseils pour bien acheter

De bons produits du terroir, de l’artisanat local… C’est traditionnellement ce que l’on vient chercher sur les marchés de Noël. Si la très grande majorité des vendeurs respectent les règles, des commerçants proposent parfois des produits sans rapport avec les festivités de fin d'année ou en provenance de l'étranger. Voici quelques conseils pour vos achats sur les marchés de Noël.

Denrées alimentaires : attention aux recettes dites « traditionnelles »

Si une douce odeur de pain d’épices ou de nougat vous pousse vers un chalet sur lequel apparaît l’inscription « recette traditionnelle », assurez-vous de la réalité de cette mention. Soyez, par exemple, attentif à quelques indices (emballages, cartons, conserves…).

En effet, certains professionnels commercialisent des produits qui peuvent laisser planer un doute sur l’origine des produits vantant une authenticité qui s'avère fausse. Cela s’apparente à une pratique commerciale trompeuse (art. L. 121-2 du code de la consommation).

L’indication de l’origine est, d’ailleurs, obligatoire pour certains produits (miel, huile d’olive…). Pour les autres denrées, elle le devient seulement si son omission est de nature à créer une confusion dans l’esprit de l’acheteur concernant l’origine ou la provenance réelle de la denrée alimentaire.

Vigilance avec les décorations de Noël « fabriquées en France »

Vous avez envie de renouveler vos décorations pour les fêtes. Vous avez craqué pour des guirlandes électriques, des bougies… Vous souhaitez vous tourner vers les fabricants locaux et privilégier les produits artisanaux ?

Sachez que l’apposition de la mention « fabriqué en France » ou « Made in France » sur une marchandise non alimentaire importée ou commercialisée au sein de l’Union européenne est facultative.

Mais, dès lors qu’un professionnel utilise cette mention, il doit le faire dans le respect de la réglementation spécifique sous peine de sanctions prévues pour les pratiques commerciales trompeuses. De même, l’utilisation trompeuse de marques, de signes (tels qu’une cocarde tricolore) ou d’une indication quelconque de nature à laisser croire à une origine différente de l’origine réelle, relève du même délit. 

Je souhaite rendre mon achat, que puis-je faire ?

Vous êtes finalement déçu des achats réalisés sur un marché de Noël ?

Au cas où vous souhaiteriez faire machine arrière, attention, vous ne disposez d’aucun droit de rétractation. Au mieux, une reprise avec remboursement en accord avec le commerçant. 

En revanche, selon l’article L.121-97 du code de la consommation, l’exposant doit informer ses clients consommateurs de l’absence de droit de rétractation par le biais d’une pancarte. Ces supports doivent mentionner : « Le consommateur ne bénéficie pas d'un droit de rétractation pour un achat effectué dans une foire ou dans un salon ».  En cas de manquement à ces obligations, le vendeur est passible d’une amende.

Thématiques :

Ce sujet vous intéresse ? Chaque mardi avec la lettre Bercy infos Particuliers, ne manquez aucune info pratique sur vos droits et obligations en matière de fiscalité, épargne, consommation …

Partager la page