Accueil du portailParticuliersAdapter votre taux pour le prélèvement à la source

Adapter votre taux pour le prélèvement à la source

07/06/2018

Dans le cadre du prélèvement à la source, un taux de prélèvement sera appliqué sur vos revenus. Le taux personnalisé de votre foyer vous est appliqué par défaut mais il est possible d'opter pour un taux individualisé ou un taux non personnalisé. De quoi parle-t-on ? Comment cela fonctionne ?

 

Il vous est possible d'opter pour les différents taux jusqu'au 15 septembre. Pour cela, connectez-vous sur votre espace Particuliers d'impots.gouv.fr.

Le taux personnalisé : foyer et individuel

Le taux personnalisé : foyer

Le taux personnalisé pour le foyer est calculé sur la base de votre dernière déclaration de revenus : il tient compte de l'ensemble de vos revenus, de votre situation et de vos charges de famille. Il est le même pour chacun des conjoints.

Sans démarche de votre part, le taux de prélèvement qui sera utilisé sera celui-là.

 Lire aussi : Le prélèvement à la source en 9 questions

Le taux individualisé

Si vous êtes en couple, il est possible d’opter pour un taux de prélèvement individualisé afin de prendre en compte des éventuels écarts de revenus entre les conjoints. Le taux est calculé par l’administration fiscale en fonction des revenus de chacun et est donc différent pour chacun des conjoints.

Il ne s’agit pas d’une individualisation de l’impôt mais d’une répartition différente du paiement de l’impôt. L’impôt reste calculé en fonction des revenus du couple et du nombre de parts de quotient familial.

Lire aussi : Prélèvement à la source : les réductions fiscales pour les dons aux associations sont maintenues

Le taux non personnalisé

Si vous ne souhaitez pas que votre employeur connaisse votre taux de prélèvement à la source, il est possible d’opter pour le taux non personnalisé.

Cette option ne présente un intérêt que si vous percevez d’importants revenus en plus de vos salaires et que vous ne souhaitez pas que votre employeur applique votre taux personnalisé.

Dans ce cas, votre employeur appliquera un taux non personnalisé qui dépend uniquement du montant de votre rémunération et ne prend pas en compte votre situation familiale.

Si le taux non personnalisé est inférieur à votre taux personnalisé, vous devrez alors verser tous les mois à l’administration une somme correspondant à la différence.

Comment cela se passe pour les déclarants papier ?

Les déclarants papier recevront leur taux de prélèvement à partir de juillet. Ils pourront alors opter pour un taux individualisé ou non personnalisé entre le 16 juillet et le 15 septembre.

 Lire aussi : Impôt sur les revenus : ouverture du service de déclaration en ligne

Publié initialement le 10/04/2018

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 09/08/2018

    Vous faites des achats à l’étranger et vous souhaitez les ramener en France ? Vous achetez en ligne sur des sites étrangers et vous vous interrogez sur les droits de douane et la TVA ? Sachez qu’au-delà de certains seuils, les achats sont soumis à taxation. Quels sont ces montants ? Quels produits sont concernés ?

  • ©Fotolia.com

    09/08/2018

    Le quotient familial désigne le nombre de parts affecté à chaque foyer fiscal pour le calcul de l’impôt sur le revenu (IR).  L'objectif est d'ajuster le montant de l'impôt aux capacités contributives de chaque foyer (situation, charges de famille). Comment s’opère le calcul du quotient familial ?

  • 06/08/2018

    La taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) est un impôt local qui concerne les propriétaires d’un bien immobilier ou les usufruitiers. Retour sur le mode calcul de l'impôt et les possibles exonérations ou dégrèvements.

  • 01/08/2018

    Vous déclarez vos revenus en ligne ou depuis un smartphone et vous constatez une erreur sur l’avis d’impôt que vous recevez, vous pourrez corriger votre déclaration sur impots.gouv.fr du 31 juillet au 18 décembre 2018. Ce service permet également la correction des déclarations de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

  • ©momius / Stock.Adobe.com

    27/07/2018

    Si vous partez passer votre retraite à l’étranger, sachez que vous aurez des obligations fiscales. En particulier celles relatives à la déclaration et au paiement de l'impôt sur le revenu. Vos obligations envers l'administration fiscale dépendent du pays étranger où vous envisagez de résider, de votre nationalité et de la nature de votre pension.

  • 25/07/2018

    Le service de déclaration en ligne de l'impôt sur le revenu est ouvert. Vous pouvez ainsi déclarer vos impôts en ligne jusqu’au 22 mai, 29 mai ou 5 juin, selon la zone dans laquelle vous habitez. Comment ça marche ? Quel est le calendrier précis ? Explications.

Le ministère sur Twitter

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !