Accueil du portailEntreprisesLes différents régimes d'imposition de la TVA

Les différents régimes d'imposition de la TVA

par Bercy Infos,

le 05/09/2018 –

Selon votre régime d’imposition, vous pouvez ou non être concerné par le paiement de la TVA. De même, le calendrier des déclarations et des paiements de cet impôt varie selon votre situation. Tout savoir sur le sujet.

© Fotolia.com

Franchise en base de TVA

Les entreprises concernées par la franchise en base de TVA doivent avoir un chiffre d'affaires inférieur à :

  • 82 800 € pour les autres activités de commerce et d’hébergement
  • 33 200 € pour les activités de prestations de service

Ce régime permet de ne pas payer de TVA, et donc de ne pas faire de déclaration. En contrepartie, vous ne pouvez pas facturer la TVA à vos clients.

Lire aussi : Entreprises : pouvez-vous bénéficier de la franchise de TVA ? | Tout savoir sur la TVA

TVA : régime réel simplifié

Les entreprises concernées par le régime réel simplifié sont :

  • pour les prestations de service : les entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 33 200 € et 238 000 €
  • pour les activités de commerce et d’hébergement : les entreprises dont le chiffre d’affaires est compris entre 82 800 € et 789 000 €
  • les entreprises doivent aussi respecter un montant annuel de TVA inférieur à 15 000 €

Pour ce régime, les entreprises doivent effectuer une seule déclaration par an, au plus tard le 2ème jour ouvré après le 1er mai pour récapituler l’ensemble des opérations imposables de l’année civile précédente. Cette déclaration se fait via le formulaire 3512-S-SD.

En régime réel simplifié, comment et quand payer la TVA ?

Les entreprises payent 2 acomptes en juillet (55 % de la TVA due en juillet de l'année précédente) et en décembre (40% de la TVA due en juillet de l'année précédente). L'éventuel solde doit être payé au moment de la télétransmission de la déclaration de régularisation annuelle.

Si le montant annuel de la TVA due est inférieur à 1 000 €, vous êtes dispensé du paiement de ces acomptes.

Les acomptes doivent être payés par voie dématérialisée depuis votre espace professionnel sur impots.gouv.fr.

Lire aussi : Imposition des entreprises : qu’est-ce que le régime réel simplifié ?

TVA : régime réel normal

Les entreprises concernées par le régime réel normal sont :

  • pour les prestations de service : les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 238 000 €
  • pour les activités de commerce et d’hébergement : les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 789 000 €
  • les entreprises pour qui le montant annuel de TVA est supérieur à 15 000 €

En régime réel normal, comment et quand payer la TVA ?

Pour ce régime, la TVA perçue doit être déclarée et payée chaque mois en ligne depuis votre espace professionnel sur impots.gouv.fr.

Si le montant annuel de la TVA due est inférieur à 4 000 €, vous pouvez opter pour une déclaration et un paiement trimestriel.

Lire aussi : Imposition des entreprises : qu’est-ce que le régime réel normal ?

Partagez cet article !

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • © Phovoir.fr

    07/05/2019

    Les revenus des exploitants agricoles sont soumis à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices agricoles (BA). Ils relèvent de 3 régimes d’imposition possibles : micro-BA, réel normal ou réel simplifié.

  • 25/04/2019

    Le résultat fiscal ne doit pas être confondu avec le résultat comptable de l'entreprise. Il permet de déterminer la base imposable pour l'impôt sur les sociétés ou l'impôt sur le revenu. Voici, en 4 étapes, comment procéder pour calculer votre résultat fiscal.

  • @Fotolia.com

    24/04/2019

    Le versement libératoire de l’impôt sur le revenu pour les micro-entrepreneurs permet de régler cet impôt tout au long de l’année, à mesure de l'encaissement du chiffre d'affaires. Comment fonctionne cette option de paiement ? Quelles sont les conditions de sa mise en œuvre ? Explications.

  • © Fotolia.com

    24/04/2019

    Le statut fiscal du dirigeant varie en fonction du statut juridique de son activité (EURL, SARL, SA…) et du type d'imposition choisi pour son entreprise (impôt sur le revenu, impôt sur les sociétés). Panorama des principales dispositions fiscales applicables à votre situation.

  • © Fotolia.com

    17/04/2019

    Votre activité est soumise à l'impôt sur le revenu ? Quel impôt devrez-vous payer malgré l'année blanche ? Qu'est-ce qu'un revenu exceptionnel et comment le déclarer ? Tour d'horizon des principales nouveautés fiscales concernant les revenus 2018.

  • ©Direction générale des Finances publiques

    17/04/2019

    Les entreprises disposent d’un espace professionnel sur impots.gouv.fr à partir duquel elles peuvent réaliser l'ensemble de leurs démarches fiscales. Tour d'horizon des services en ligne de l’espace professionnel.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !