Accueil du portailEntreprises › Entreprises, comment proposer le paiement par carte bancaire ?

Entreprises, comment proposer le paiement par carte bancaire ?

11/08/2017

La carte bancaire est le premier moyen de paiement en France. Elle présente de nombreux avantages pour les professionnels notamment en matière de sécurité et d’optimisation du temps. Comment mettre en place le paiement par carte bancaire dans son commerce ? Quelles sont les choses à savoir avant de proposer ce mode de paiement ?

© Fotolia.com

Quel matériel et quel type de contrat bancaire ?

La première étape dans la mise en place du paiement par carte bancaire est de vous rapprocher de votre banque. Celle-ci pourra alors vous proposer l’offre de service la plus adaptée à votre activité. Vous pourrez notamment choisir votre modèle de Terminal de Paiement Electronique (TPE) ainsi que les modalités du service proposé. Une fois l’offre établie, vous recevrez un contrat monétique comprenant les éléments suivants :

  • le TPE choisi et les éventuels services associés : livraison, installation, maintenance etc. ;
  • le type de cartes acceptées  ;
  • les options de paiement retenues : paiement sans contact, règlement en plusieurs fois sans frais, garantie de paiement sur les opérations réalisées, automatisation des encaissements etc. ;
  • le module de sécurité choisi pour protéger les données de vos clients ;
  • le type d’informations contenu dans vos relevés et leur fréquence : relevés d’opérations carte et relevés des commissions monétiques perçues par votre banque sur les opérations effectuées ;

Quel coût de mise en place du paiement par carte bancaire ?

Les coûts sont concentrés sur le matériel et les frais d’exploitation qui y sont liés, notamment l’abonnement choisi. Il faut aussi compter les coûts de communication, les commissions liées au paiement et les frais d’acceptation de cartes.

Les banques proposent de plus en plus d'offres Internet Protocole (IP) dédiées au paiement par carte bancaire.

Quelles modalités pour le paiement par carte bancaire?

Une fois les procédures effectuées pour le contrat monétique, vous pourrez commencer à proposer le paiement par carte bancaire. La plupart du temps, le règlement s’effectuera à partir d’un TPE fixe, placé à proximité de la caisse. Il vous revient de définir le montant minimum à partir duquel le paiement par carte bancaire sera accepté. Il est conseillé de fixer un plafond raisonnable (10 € par exemple) afin qu’il ne constitue pas un frein pour votre clientèle.

Concernant les modalités du paiement par carte bancaire, il existe deux cas particuliers qui requièrent une procédure spécifique :

  • Le paiement avec une carte étrangère non-dotée d’une puce électronique impliquera de faire signer le ticket édité par le TPE par le client, et de vérifier la concordance de signature sur la carte bancaire.
  • Les paiements au-dessus d’un certain seuil, établi dans votre contrat monétique, devra également faire l’objet d’une signature de votre client sur le ticket. Ce plafond est généralement fixé autour de 1500 €.

Lire aussi : Cartes bancaires, chèques, espèces : quels moyens de paiement êtes-vous obligés d’accepter ?

Le paiement sans contact

Les équipements TPE sont aujourd’hui de plus en souvent dotés de la technologie Near Field Communication (NFC). Cette innovation permet le paiement sans contact, c’est-à-dire sans la saisie d’un code confidentiel, avec les cartes ou téléphones équipés. C’est un mode de paiement permettant des transactions rapides et sécurisées. Le montant autorisé par paiement sans contact est plafonné, souvent à 20 € maximum.

En savoir plus

Servicepublic.fr

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 15/01/2018

    Afin d’accompagner et financer les entreprises innovantes, l’Etat a lancé le 18 décembre 2017 une nouvelle action du Programme d’investissement d’avenir (PIA) pour la compétitivité des entreprises : l’appel à projet « Concours d'innovation». Le point sur le dispositif.

  • ©Fotolia.com

    08/12/2017

    Renforcer la croissance et l'innovation des entreprises, et donc la compétitivité sur des marchés porteurs est un fort enjeu en matière de croissance économique et d'emploi, en France comme à l’international. Mais à qui s'adresser pour se faire aider ? Panorama des principaux acteurs du soutien à la compétitivité des entreprises.

  • ©Fotolia.com

    16/11/2017

    Faire faire aux machines ce dont l'homme est capable. C'est la promesse de l'intelligence artificielle dans tous les secteurs d'activité : robotique, voiture autonome ou médecine personnalisée pour ne citer que les plus connus. Mais c'est aussi une formidable opportunité pour innover et accroître la rentabilité des entreprises.

  • 14/11/2017

    Les 60 ans et plus devraient représenter 20 millions de personnes en France d'ici 2030, contre 15 millions à l'heure actuelle. Le vieillissement de la population entraîne l'émergence de plus en plus de produits et de services à destination des personnes âgées. L'économie à destination des seniors pourrait ainsi générer un chiffre d'affaires de plus de 130 milliards d'euros dans trois ans. Que regroupe ce secteur ? A qui s'adresse-t-il ? Tour d'horizon de cette « silver économie ».

  • 10/11/2017

    Vous avez développé une invention et vous souhaitez protéger votre propriété intellectuelle ? Découvrez les étapes pour effectuer un dépôt de brevet.

  • ©Phovoir.fr

    09/11/2017

    Nombre d'industriels et de distributeurs ont déjà adopté cette signalétique qui rend l'information nutritionnelle facile à comprendre pour tous. Quels sont les avantages ? Quelle est la procédure pour apposer Nutri-Score sur ses produits ? Explications.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !