Accueil du portailEntreprisesCommerçants : les 7 commandements des soldes

Commerçants : les 7 commandements des soldes

09/01/2018

Périodes très attendues par les consommateurs, les soldes génèrent deux fois par an des périodes de forte activité pour les commerçants. Mais connaissez-vous bien les principes à respecter pendant les soldes ? Dates, produits à mettre en vente, étiquetage... : tour d'horizon de la réglementation en 7 commandements.

Les articles soldés, des produits déjà en vente

Vous ne pouvez proposer que des produits ayant déjà été mis en vente en magasin. Ces produits doivent avoir été payés depuis au moins un mois.

Des stocks de produits en solde limités

Vous ne pouvez pas vous réapprovisionner spécifiquement pour les soldes. Cela signifie que vous ne pouvez mettre en soldes que les produits qui se trouvent déjà dans vos stocks existants.

Des articles identifiés en solde

Vous devez mentionner quels produits sont soldés. Ces articles en solde doivent être bien distingués d'éventuels articles non soldés. En effet, vous n'avez pas l'obligation de solder tous vos produits.

Des réductions clairement affichées sur les produits soldés

Le prix de référence et le nouveau prix doivent être indiqués sur les étiquettes des produits soldés. A minima, vous pouvez ne faire figurer que le pourcentage de réduction consenti. Pour un article soldé, la réduction consentie peut aller jusqu'à la vente à perte.

Des dates de soldes précises

Vous ne pouvez pas utiliser le mot « soldes » pour qualifier des opérations commerciales en dehors des périodes fixées par le Code du commerce (soldes d’été et d’hiver).

Lire aussi : Soldes : toutes les dates pour 2018

 

Des échanges et remboursements d'articles soldés dans certains cas

Les articles soldés bénéficient des mêmes garanties que les autres. Cela signifie qu'ils doivent être remboursés ou échangés en cas de défaut de fabrication non apparent. Par contre, si l'article ne convient plus au client ou n'est pas à la bonne taille, vous n'avez pas l'obligation de les reprendre.

14 jours de rétractation sur Internet pour les produits soldés

Que l'article soit soldé ou non, le client qui a acheté votre produit à distance (sur Internet ou par téléphone) peut vous le retourner dans un délai de 14 jours à compter de la livraison.

Lire aussi : Soldes : consommateurs, quels sont vos droits ?

Partagez cet article !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 14/06/2018

    La facture répond à un certain nombre d'obligations. Faute de quoi, les contrevenants s'exposent à des amendes pénales et fiscales. Quelles sont les mentions obligatoires ? Revue de détail.

  • 11/06/2018

    Tout employeur de plus de 20 salariés doit remplir un certain nombre d'obligations, dans le cadre de l'emploi des personnes en situation de handicap. Etes-vous concerné ? Que devez-vous faire ? Que risquez-vous en cas de non-respect ? Explications.

  • 08/06/2018

    À partir du 1er octobre 2018, la dématérialisation de la commande publique concernera toutes les procédures d'achat à partir de 25 000 euros HT. Pour accompagner les entreprises ou les associations vers cette échéance, la direction des Affaires juridiques (DAJ) du ministère de l’Économie et des Finances publie le « Guide très pratique 2018 de la dématérialisation des marchés publics». Que trouverez-vous dans ce guide ?

  • 30/05/2018

    Artisans, industriels ou commerçants, votre conjoint exerce régulièrement une activité professionnelle dans votre entreprise ? La déclaration d’un statut de conjoint de chef d’entreprise est obligatoire, et détermine les droits dont il pourra bénéficier.

  • ©nito / Stock.Adobe.com

    29/05/2018

    Le Règlement Européen sur la Protection des Données (RGPD) est entré en vigueur le 25 mai. Qu'est-ce que cela change pour la collecte des données ? Êtes-vous concerné par la nouvelle réglementation ?

  • © Fotolia.com

    25/05/2018

    Le registre unique du personnel est un document qui permet de s’assurer de la transparence des emplois dans chaque établissement de l’entreprise Quelles indications sont obligatoires ? Sur quel type de support faut-il le tenir ? Explications.

Le ministère sur Twitter

Vous êtes une entreprise

Fermer

Besoin d’informations fiables et pratiques qui vous concernent ?

Abonnez-vous à la lettre d’information, c’est gratuit.

Partagez cet article !