Imprimer la page

Relance industrielle dans les territoires : près de 300 M€ supplémentaires mobilisés par l’État et les Régions

Sous l’impulsion de France Relance, l’État et les Régions annoncent une mobilisation de près de 300 M€ supplémentaires pour le fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires.

©philippe Devanne - stock.adobe.com

France Relance : le fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires

Annoncé dans le cadre du plan de relance, le fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires s’inscrit dans le cadre du dispositif Territoires d’industrie.

Initialement doté par l’État de 400 M€ et complété par des financements de certaines régions (Grand Est et PACA par exemple) pour un montant de 24 M€, ce fonds finance des projets de développement ou de relocalisation industrielle les plus structurants pour les territoires (créations et extensions de sites, modernisation, nouveaux équipements, centres de formation etc.).

531 projets industriels déjà accompagnés dans les territoires

Le fonds d’accélération a déjà soutenu 531 projets industriels depuis son lancement en septembre 2020 (chiffres au 18 mars 2021), représentant un investissement industriel global de plus de 2,55 Mds€ à l’échelle des territoires, avec à la clé près de 14 000 emplois industriels directs à créer et 50 000 emplois industriels directs confortés. 70 % des projets soutenus sont situés dans des territoires fragiles ou prioritaires (territoires ruraux, villes moyennes ou quartiers prioritaires de la politique de la ville).

Pour en savoir plus sur les projets soutenus, consultez la cartographie des projets lauréats par région dans notre dossier [PDF - 5,9 Mo]

Près de 300 M€ supplémentaires mobilisés pour la relance industrielle dans les territoires

Face au succès rencontré par le fonds, l’État et les Conseils Régionaux annoncent une mobilisation de 298,5 M€ de crédits supplémentaires jusqu’au 1er juin 2021.

L’État mobilisera 157 M€, dont :

  • 141,5 M€ de crédits régionalisés à destination des 12 régions qui cofinancent le dispositif (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Centre-Val de Loire, Grand Est, Hauts-de-France, Île-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Normandie, Occitanie, Pays-de-la-Loire, Provence-Alpes Côte d’Azur).
  • et 15,5 M€ pour la Corse, les Outre-Mer, les projets collectifs ou encore les territoires confrontés à des chocs industriels.

Les 12 régions susmentionnées se sont engagées à mobiliser également 141,5 M€, à parité des montants apportés par l’État.

Presse

Partager la page