Imprimer la page

Financement des projets de transition professionnelle

Dans le cadre de France Relance, cette mesure vient renforcer les fonds alloués aux projets de transition professionnelle afin de faciliter l’accès à la reconversion professionnelle des salariés vers les secteurs stratégiques.

De quoi s’agit-il ?

La crise actuelle touche de manière très inégale les secteurs d’activité et son ampleur accélère les mutations en cours dans certains secteurs. C’est pourquoi, le plan de relance favorise le recours aux projets de transition professionnelle afin d’éviter des licenciements économiques et des situations de chômage de longue durée.

Cette mesure prévoit le versement d’une dotation complémentaire de 100M€ aux associations « Transitions pro » afin de faciliter les reconversions professionnelles grâce à la prise en charge des formations des salariés qui souhaitent changer de métier.

Dans ce contexte de crise, cela permettra plus particulièrement aux salariés dont l’emploi est menacé de se reconvertir vers les secteurs porteurs qui recrutent sur leur territoire. Ils bénéficieront par ailleurs d’un droit à congé pendant la durée de leur formation et du maintien de leur rémunération.

Qui peut en bénéficier ?

Vous pouvez bénéficier de cette mesure si :

  • vous justifiez d’une ancienneté minimale au sein de votre entreprise
  • vous respectez les règles de demande de congé auprès de votre employeur dans le cas où votre formation se déroulerait pendant votre temps de travail
  • votre projet respecte les critères de cohérence du projet de reconversion et de pertinence du parcours de formation.

Les financements supplémentaires accordés aux projets de transition dans le cadre du plan de relance s’adressent en priorité aux projets de transition professionnelle des salariés dont l’emploi est menacé.

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier des financements complémentaires vous devez déposer votre demande de prise en charge de votre projet de transition professionnelle auprès de l’association Transitions pro agréée sur votre lieu de résidence principale ou votre lieu de travail.

Calendrier de mise en œuvre

La mesure porte sur l’année 2021.

L’objectif : 5 000 nouveaux bénéficiaires.

Mis à jour le 08/01/2021

Partager la page