Imprimer la page

Stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné en France

Lancée le 8 septembre 2020, la stratégie nationale bénéficiera aux offres industrielles de solutions hydrogène produites sur le territoire français.

De quoi s’agit-il ?

Le soutien de l’État porte à la fois sur le développement d’une offre industrielle française et le développement des marchés les plus prometteurs de la demande d’hydrogène décarboné. Il accompagne de manière séquentielle et progressive toutes les étapes clés de l’émergence de la filière hydrogène :

  • le soutien à la R&D permettant de développer des technologies plus performantes pour l’ensemble des usages de l’hydrogène
  • le soutien aux premières commerciales et à l’industrialisation qui combine une approche européenne (partenariats avec des pays partenaires pour développer des projets d’envergure) et nationale
  • le soutien au déploiement à travers la mise en place de mécanismes de soutien.

Dans le cadre de sa stratégie  nationale, le Gouvernement a retenu 3 priorités d’intervention, qui correspondent aux principaux marchés de l’hydrogène et qui permettent d’ancrer leur développement sur notre territoire dans une dynamique durable et pérenne, afin que cette stratégie française contribue pleinement à l’objectif de neutralité carbone en 2050 :

  • Décarboner l’industrie en faisant émerger une filière française de l’électrolyse
  • Développer une mobilité lourde à l’hydrogène décarboné
  • Soutenir la recherche, l’innovation et le développement de compétences afin de favoriser les usages de demain.

Qui peut en bénéficier ?

Les filières industrielles. Un Projet Important d’Intérêt Européen Commun (PIIEC/IPCEI) sur l’hydrogène, à l’instar du projet européen sur les batteries sera élaboré. Ce projet pourra par exemple soutenir la R&D et l’industrialisation d’électrolyseurs pour produire de l’hydrogène décarboné et déployer ces solutions dans l’industrie. Ce projet pourra également concerner des projets de « giga factory » d’électrolyseurs de nouvelles générations, ainsi que l’industrialisation d’autres briques technologiques (piles à combustible, réservoirs, matériaux…), dans une logique d’intégration de la chaîne de valeur au niveau européen. La France réservera une dotation financière exceptionnelle de 1,5 Md€ dans le cadre de cette action.

Comment en bénéficier ?

Les porteurs de projets qui ont déposé sous la forme IPCEI à l’appel à manifestation d’intérêts « Projets innovants d’envergure européenne ou nationale sur la conception, la production et l’usage de systèmes à hydrogène » lancés en janvier 2020 ont pu être identifiés. Les discussions avec les autres États membres permettront de définir les projets correspondant aux critères de l’IPCEI.

Calendrier de mise en œuvre

Les échanges techniques entre les filières industrielles et les services de l’État ont débuté dès septembre 2020 afin d’organiser la présentation des dossiers des candidats en vue d’une notification du projet IPCEI d’ici fin 2021.

Liens utiles et contacts

Rendez-vous sur :

Mis à jour le 20/10/2020

Partager la page