Imprimer la page

Soutien à l’export

Ces mesures visent à renforcer la force de frappe des entreprises françaises à l’international dans le contexte de reprise de l’activité et de concurrence étrangère accrue. Elles apportent notamment un soutien financier aux PME-ETI dans leurs démarches de prospection à l’export.

De quoi s’agit-il ?

Plusieurs dispositifs sont mis en place sur la durée du plan de relance ou renforcés :

  • Renforcement des moyens de l’assurance prospection, notamment au profit des PME et ETI qui se lancent à l’export (objectif de 6 000 entreprises accompagnées sur la durée du Plan de relance). Cet outil permet désormais de financer davantage de projets pour accompagner la transition écologique et les plus petits projets.
  • Soutien financier aux PME-ETI achetant des prestations de projections à l’export : le « chèque-relance export » prend en charge 50 % des frais de participation à un salon international ou à l’achat d’une prestation de projection collective ou individuelle (dans la limite d’un plafond). Les prestations peuvent être achetées auprès de la Team France Export (TFE) ou d’une entreprise référencée. L’objectif est de financer 15 000 prestations. Le chèque-relance export est prolongé jusqu’au 30 juin 2022, dans la limite des crédits du volet export de France Relance disponibles.
  • Chèque relance VIE : l’État prend en charge 5 000 € pour l’envoi en mission d’un VIE par une PME-ETI (dans la limite de deux par entreprise). Le chèque VIE finance également l’envoi à l’international de VIE issus de formations courtes ou venant des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV): dans ce cas, le montant du chèque est porté à 10 000 € depuis le 1er septembre 2021. L’objectif est de financer 3 000 missions. Le chèque-relance VIE est prolongé jusqu’au 30 juin 2022, dans la limite des crédits du volet export du plan France Relance disponibles.
  • Doublement de l’enveloppe du Fonds d’études et d’aide au secteur privé (FASEP) à hauteur de 50 M€, pour soutenir davantage les exportateurs qui se positionnent sur les projets d’infrastructures dans les pays émergents et de permettre le financement d’études pour des infrastructures et des démonstrateurs pour des technologies innovantes, notamment en matière de transition technologique.  
  • Outils digitaux : mise en place d’une veille-information sur les marchés, personnalisée et gratuite pour les exportateurs, proposée sur la plateforme de la Team France Export (TFE) ; création de trois e-vitrines sectorielles sur lesquelles les PME-ETI peuvent être recensées.
  • Financement des projets grâce à l’appui contra-cyclique des financements export : l’État joue son rôle contra-cyclique via sa palette de financements export (assurance-crédit, garantie des risques exportateurs et prêts du Trésor) pour stimuler l’activité économique. 10 Mds€ d’exportations supplémentaires pourront être soutenues chaque année.

Qui peut en bénéficier ?

Les PME-ETI pour le chèque relance export, le chèque relance VIE (à l’exception des chèques attribués  pour le recrutement de jeunes issus d’une formation courte ou des quartiers prioritaires de la politique de ville, dont les grandes entreprises peuvent bénéficier) et l’assurance prospection accompagnement.

Comment en bénéficier ?

Vous pouvez accéder aux modalités des dispositifs et aux espaces de dépôt des dossiers grâce aux différents liens listés ci-dessous.

Calendrier de mise en œuvre

Liens utiles et contacts

Le volet export de France Relance

Les solutions de financement de Bpifrance

Le site de Bpifrance Assurance Export

Assurance prospection : assurance-export[@]bpifrance.fr

Assurance prospection accompagnement : apa[@]bpifrance.fr

Chèque relance VIE : 0810 659 659 (numéro violet)

Fonds d'études et d'aide au secteur privé (FASEP) : aide-projet[@]dgtresor.gouv.fr

Mis à jour le 02/09/2021

Partager la page