Imprimer la page

Restaurations écologiques pour la préservation et la valorisation des territoires

Cette mesure vise à soutenir les collectivités et les autres gestionnaires d’espaces naturels pour réaliser des chantiers d’adaptation et de restauration écologique sur des points noirs des écosystèmes de leur territoire.

De quoi s’agit-il ?

Il s’agit de réaliser des chantiers permettant l’adaptation d’infrastructures routières et ferroviaires, de barrages et de zones dégradées en mobilisant de l’ingénierie et des travaux parfois lourds.

Cela visera notamment des opérations de restauration morphologique des cours d’eau, de continuités écologiques (aquatiques et terrestres), de désimperméabilisation et désartificialisation des sols, etc.

La mesure permet le versement d’une subvention au maître d’ouvrage par l’État en complément d’autres cofinancements éventuels.

Qui peut en bénéficier ?

Les collectivités gestionnaires d’infrastructures ou d’espaces naturels dégradés ou les associations gestionnaires d’espaces protégés.

Comment en bénéficier ?

En proposant un projet auprès des Directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) en Métropole ou des Directions de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) en outre-mer ou en répondant aux appels à projets qui seront lancés par l’Office français pour la biodiversité.

Calendrier de mise en œuvre

Les opérations doivent être engagées avant 2022 et les dernières demandes de paiement adressées en 2023.

Liens utiles et contacts

 

Partager la page