Imprimer la page

Renfort des capacités d’hébergement en zones tendues pour les ménages sans domicile

La construction de nouvelles structures d’accueil et la réhabilitation de structures existantes sont engagées afin d’améliorer le cadre de vie des personnes sans domicile dans les zones tendues.

De quoi s’agit-il ?

L’État alloue des moyens supplémentaires afin de faire face à l’augmentation de la demande d’hébergement des personnes sans domicile. Ces moyens participent à financer l’acquisition ou la construction de nouvelles structures d’hébergement collectif mais aussi l’amélioration de celles existantes.

Ces financements sont octroyés en priorité aux zones les plus tendues en matière de logement et d’hébergement. Une priorité est également donnée aux structures dont le projet social se concentre sur l’accueil de familles, les personnes victimes de violences, issues de l’aide sociale à l’enfance ou sortant de détention.

Qui peut en bénéficier ?

Cette aide peut être sollicitée par les associations ou bailleurs sociaux qui souhaitent porter un projet de création de centre d’hébergement dans les zones géographiques priorisées. Les projets doivent être en cohérence avec les orientations stratégiques définies dans les plans départementaux pour le logement et l’hébergement des personnes défavorisées.

Comment en bénéficier ?

La subvention à l’investissement est accordée par les services de l’État ou les collectivités délégataires des aides à la pierre, qui sont en charge de l’instruction et de la validation des projets.

Calendrier de mise en œuvre

L’aide est mobilisable en 2021 et 2022. Les calendriers d’instruction et de validation des projets sont définis par les Préfets de région et de département en lien avec les collectivités délégataires des aides à la pierre.

Mis à jour le 17/08/2021

Partager la page