Imprimer la page

Modernisation des centres de tri, recyclage et valorisation des déchets

Cette mesure a comme objectif de développer le tri, la valorisation des déchets recyclables et des biodéchets ainsi que la production d’énergie à partir de combustibles solides de récupération.

De quoi s’agit-il ?

Dans la continuité de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, la mesure vise à accélérer le développement d’un modèle de production et de consommation circulaire afin de limiter la production de déchets et préserver les ressources naturelles, la biodiversité et le climat. Le développement de l’économie circulaire passe, entre autres, par le déploiement et la structuration de filières de prévention, de tri et de recyclage des déchets performantes, au travers d’une accélération des investissements dans un secteur générateur de croissance et d’emplois non délocalisables.

Il s’agit de mettre en œuvre des soutiens de l’ordre de :

  • 100 M€ pour le soutien à l’investissement en équipement pour faciliter le tri à la source, la collecte et la valorisation des biodéchets
  • 84 M€ pour le tri des déchets recyclables au travers du déploiement du tri sélectif sur la voie publique et de la modernisation des centres de tri publics et privés. Les centres relevant de l’économie sociale et solidaire seront éligibles de plein droit à ces aides à l’investissement
  • 80 M€ en 2021-2022 pour le soutien aux installations de production d’énergie à partir de combustibles solides de récupération (CRS), combustibles obtenus grâce au réemploi de déchets non recyclables
  • 10 M€ sur la période 2021 -2022 pour le soutien à l’acquisition d’un banaliseur de déchets d’activités de soins à risque infectieux (déchets d’établissements de soins et laboratoire, tels que blouses, masques et gants contaminés).

Calendrier de mise en œuvre

Période 2021-2022.

Liens utiles et contacts

Dès l’ouverture du dispositif, candidatez sur le site de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME)

Mis à jour le 20/10/2020

Partager la page