Trier les résultats par
Afficher les extraits
Imprimer la page

Jardins partagés et agriculture urbaine

Le développement de l’agriculture urbaine, et plus spécifiquement l’accès à des jardins partagés ou collectifs, sont des solutions efficaces pour répondre à l’ambition de nourrir les villes, en respectant des circuits courts. Ces initiatives répondent aux envies d’un « retour à la terre ». Ces jardins font partie du panier alimentaire de nombreux Français en zones urbaines et périurbaines. Ces projets sont aussi des vecteurs importants pour se retrouver autour d’activités sociales et culturelles. À ce titre, le Gouvernement a décidé de renforcer son soutien aux projets d’agriculture urbaine dans les quartiers en renouvellement urbain, et aux projets qui permettront de donner accès à un plus grand nombre, et en priorité aux plus démunis, à un jardin partagé ou collectif.

De quoi s’agit-il ?

Concernant les jardins partagés ou collectifs, des appels à projets seront mis en œuvre au niveau départemental, afin d’accompagner des projets, portés par des collectivités, des bailleurs sociaux ou des associations, visant à développer des jardins en zones péri-urbaines et urbaines sur le territoire national. Cette opération permettra de financer les dépenses d’investissement matériels (outillage, équipements ou aménagements) ouainsi que des prestations annexes au projet (ingénierie, formation des usagers). L’objectif est de pouvoir augmenter l’accès à ces espaces et à la possibilité de disposer d’un jardin pour le plus grand nombre, en particulier pour les populations les plus démunies.

Dans les quartiers concernés par le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), l’opération « quartiers fertiles » vise un déploiement plus massif de l’agriculture urbaine dans les quartiers en renouvellement urbain. Il s’agit d’amplifier le nombre de projets d’agriculture urbaine au sein des quartiers prioritaires, considérant qu’il s’agit d’une opportunité de création d’emplois locaux, et donc d’insertion sociale et professionnelle, tout en soutenant des formes variées d’agriculture urbaine, par définition multifacette, et adaptées aux contextes spécifiques propres à chaque territoire. Les initiatives proposées ont vocation à s’inscrire dans une logique productive et marchande.

Qui peut en bénéficier ?

  • Opération « jardins partagés » : les collectivités et les associations portant un projet de développement d’un jardin partagé.
  • Opération « quartiers fertiles » : les collectivités territoriales menant les projets de renouvellement urbain dans le cadre du NPNRU, qu’ils portent sur des quartiers d’intérêt national ou régional ; et tout autre opérateur, sous réserve de la formalisation d’un partenariat avec la collectivité portant le projet NPNRU.

Comment en bénéficier ?

  • Agriculture urbaine : l’appel à projets « Quartiers fertiles » piloté par l’ANRU.
  • Jardins partagés : des appels à projet seront organisés au niveau départemental, sous l’égide du préfet de département.

Calendrier de mise en œuvre

Le plan de relance permettra de renforcer l’ampleur des appels à projet lancés, dès 2020, par l’ANRU. Concernant les jardins partagés, des appels à projets seront accessibles à compter du 1er janvier 2021.

Liens utiles

Contacts

Partager la page