Imprimer la page

Pays en développement : lancement d’un appel à projets pour la décarbonation des services essentiels

Un nouvel appel à projets a été lancé pour répondre aux besoins prioritaires des pays en développement, en limitant les émissions de carbone. Celui-ci est destiné à toutes les entreprises françaises. Une enveloppe de 10 millions d’euros est prévue.

©Mayer Riccardo / Stock.Adobe.com

Répondre aux besoins prioritaires des pays en développement, en limitant les émissions de carbone. C’est l’objectif du nouvel appel à projets annoncé ce 17 mai par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance. Cet appel doit permettre le financement de solutions innovantes pour la décarbonation des services essentiels.

Les projets sélectionnés devront apporter des solutions pour l’accès à l’eau, à l’énergie, à la mobilité, à la santé, à l’éducation, à une alimentation saine ou encore au logement, tout en limitant les émissions de carbone :

  • Eau potable et assainissement : production, distribution, traitement, réduction de la consommation ;
  • Énergie : production, distribution, stockage, accès à l’énergie hors réseau ;
  • Mobilité : mobilités actives, optimisation du transport collectif, véhicules électriques, systèmes de recharge, réduction des déplacements ;
  • Gestion des déchets : prévention, collecte,  recyclage, valorisation ;
  • Santé : consommation énergétique des infrastructures ;
  • Éducation : consommation énergétique des infrastructures, développement de nouveaux outils ;
  • Alimentation : infrastructures de la chaîne de valeur de la filière agricole, y compris en milieu urbain, systèmes agro-écologiques, productions décarbonées ;
  • Logement : écohabitats, matériaux de construction bas carbone, production et consommation énergétique, climatisation ;
  • Numérique : infrastructures et usages.

Les solutions proposées devront ainsi être alimentées par des sources d’énergie décarbonées ou présenter une réelle efficacité énergétique par rapport aux systèmes existants. Ces projets devront générer un effet levier important, avec la possibilité de répliquer la solution dans d’autres régions, et permettre une appropriation locale rapide du dispositif.

Modalités de candidature et de financement

Toutes les entreprises françaises sont éligibles. Les startups et PME proposant des solutions innovantes sont toutefois particulièrement concernées. Les projets peuvent, par ailleurs, associer plusieurs entreprises. Au-delà du bénéficiaire public local, les projets viseront autant que possible à associer des partenaires locaux, ONG ou PME par exemple.Les résultats seront annoncés dans le courant du mois de novembre 2021.  

Les modalités :

  • Entreprises concernées : entreprises françaises disposant d’un projet à l’export.
  • Dates : dépôt des candidatures jusqu’au 15 septembre 2021.
  • En savoir plus : retrouvez toutes les informations sur l’appel à projets sur le site internet de la direction générale du Trésor.
Partager la page