Aider la forêt à s’adapter au changement climatique pour mieux l’atténuer – volet « renouvellement forestier »

Vérifié le 22 juin 2022

  • Agriculture, forêts et mer
  • Communes
  • Écologie
  • Financement

L’objectif est d’accompagner financièrement les investissements sylvicoles des communes propriétaires de forêts et des propriétaires forestiers privés dans une démarche dynamique de gestion durable. Ces investissements permettent d’améliorer la qualité des peuplements de faible valeur économique et de préparer les forêts aux conséquences du changement climatique, en les rendant plus résilientes. Cette mesure vise également à reconstituer les forêts de l’Est de la France, gravement affectées par les attaques de scolytes.

De quoi s’agit-il ?

Cette mesure couvre 3 types d'intervention :

  • la reconstitution des peuplements sinistrés (notamment les forêts dans le Grand-Est et en Bourgogne-Franche-Comté qui ont subies d’importantes attaques de scolytes),
  • l'adaptation des peuplements vulnérables au changement climatique ;
  • l'amélioration des peuplements pauvres (taillis, mélanges taillis-futaies, accrus forestiers de faible valeur économique).

Chaque mesure est destinée à un peuplement forestier spécifique. La combinaison des 3 mesures constitue une offre complète, permettant à tous les propriétaires forestiers de pouvoir accéder à un soutien pour le renouvellement forestier, dans un contexte de changement climatique, en couvrant l'ensemble du territoire national.

Qui peut en bénéficier ?

Les communes propriétaires de forêts et les propriétaires forestiers privés.

Comment en bénéficier ?

Les propriétaires forestiers individuels et/ou leurs mandataires, peuvent déposer leurs dossiers de demandes d’aide à une adresse dédiée.

Pour déposer une demande en ligne, le demandeur doit au préalable solliciter un identifiant d'authentification ainsi qu'un code d'accès à l'adresse : plan.relance@gipatgeri.fr

Calendrier de mise en œuvre

Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation et de la Souveraineté alimentaire a lancé le 3 décembre 2020 un appel à manifestation d'intérêt (AMI) à destination des opérateurs économiques de l'amont forestier de la filière forêt-bois, qui a pris fin le 7 janvier 2021. À l'issue de cette première phase, 35 lauréats ont été sélectionnés.

Les propriétaires forestiers individuels et/ou leurs mandataires peuvent continuer à déposer leurs dossiers de demandes d’aide jusqu'au 31 décembre 2022 sur le site dédié.

Liens utiles et contacts

Financé par l'Union européenne

Partager la page