Imprimer la page

Inclusion numérique : lancement du recrutement de 4 000 conseillers numériques

Les conseillers numériques seront progressivement déployés sur tout le territoire afin d’accompagner les Français dans l’utilisation des outils numériques.

©highwaystarz / Stock.Adobe.com

Accompagner les citoyens à mieux utiliser les outils numériques au quotidien. C’est l’objectif du recrutement et du déploiement des premiers conseillers numériques sur l’ensemble du territoire. Financée par le plan France Relance, à hauteur de 250 millions d’euros, cette initiative permet de recruter, former et déployer 4 000 Conseillers numériques France services au total qui proposeront des ateliers d’initiation au numérique à tous les Français.

Former les Français aux outils numériques

Les recrutements et formations ont débuté dès ce mois d’avril. Déjà plus de 1 695 recrutements sont ouverts dans 89 départements. D’ici la fin de l’été, 1 000 conseillers devraient ainsi prendre leurs fonctions au sein de structures publiques (mairies, centres sociaux, maisons France Services, médiathèques…) ou privées (entreprises de l’économie sociale et solidaire, associations…).

Ils y proposeront des ateliers thématiques, des accompagnements personnalisés ou des aides ponctuelles aux usagers désireux d’améliorer leurs compétences numériques. Parmi ces ateliers, ils accompagneront les Français désirant apprendre à allumer, mettre à jour et utiliser un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable, rechercher des informations et des contenus sur Internet, écrire, envoyer et recevoir des courriels (employeur, proches, administration), ou encore communiquer en vidéoconférence.

Pour Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales : 

Le Gouvernement a fait de l’accès au très haut débit le principal chantier d’aménagement du territoire de la décennie. Mais à quoi bon avoir la fibre optique chez soi si on ne sait pas se servir d'internet et d’un ordinateur ? Les conseillers numériques France services sont là pour accompagner, rassurer et former tous ceux pour qui ces nouveaux outils sont difficiles à maîtriser. Parce que l’humain et le numérique vont de pair. Et que les lieux ne sont rien sans les liens.

Pour Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques :

Convaincus, que l’innovation technologique ne sera vécue comme un progrès que si chacun peut en bénéficier, nous avons décidé avec Bruno Le Maire et Jacqueline Gourault, de faire de l’inclusion numérique une véritable politique publique en allouant 250 millions d’euros dans le cadre du plan France relance pour résorber la fracture numérique. Les 4000 conseillers numériques France Services qui vont progressivement arriver sur le terrain sont essentiels pour relever ce défi. Aujourd’hui, alors que déjà plus de 1600 recrutements sont en cours dans 89 départements, il est essentiel que les équipes nationales soient fortes et solides afin de piloter le plan de relance, en concertation avec les préfectures, les collectivités et les acteurs locaux.

Un programme mené par la Banques des Territoires

Dans le cadre du plan de relance, Jacqueline Gourault, Cédric O et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) ont confié à la Banque des Territoires le mandat d’appuyer la mise en œuvre de l’initiative « Conseillers numériques France Services ». 

La Banque des Territoires anime et opère le dispositif de formation des conseillers, assure le suivi, l’animation et l’outillage numérique du réseau des conseillers, et enfin, verse, pour le compte de l’Etat, les subventions aux structures accueillant les conseillers.

Le programme Société Numérique de l’ANCT assure quant à lui le pilotage de ce dispositif majeur de la politique publique en faveur de l’inclusion numérique voulue par le Gouvernement. Le déploiement de la plateforme conseiller-numerique.fr qui outille les conseillers et leurs employeurs a été assuré par la start up d’Etat Conseiller numérique, développée sous maîtrise publique au sein de l’incubateur des territoires de l’ANCT.

Partager la page