Imprimer la page

Environnement : Bercy publie son plan d’action climat

Ce 29 avril, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance a publié son plan d’action climat. Celui-ci dresse une feuille de route et les objectifs à maintenir pour poursuivre la transition écologique du secteur économique.

©Francois - stock.adobe.com

Suite au Conseil de défense écologique du 27 novembre 2020, le Premier ministre a, en effet, demandé à quatre ministères couvrant les secteurs les plus importants en termes d’émissions de gaz à effet de serre, dont le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance (MEFR), d’établir un plan d’actions permettant de renforcer la mise en cohérence des politiques publiques avec les engagements de la France en matière de climat.

11 actions pour poursuivre la transition écologique de l’économie

A travers 11 actions, le plan d’action ministériel contribue de manière concrète à la mise en œuvre de la stratégie nationale bas carbone (SNBC) et du plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC) et, au-delà, de la mise en œuvre de l’Accord de Paris par toutes les parties prenantes.

Parmi les objectifs du plan figure le respect du budget carbone du secteur de l’industrie, fixé en moyenne annuelle à 72 MtCO2eq pour la période 2019-2023, 62 MtCO2eq pour 2024-2028 et 51 MtCO2eq pour 2029-2033, à comparer à 81 MtCO2eq pour l’année de référence 2015.

Aussi, le plan d’action climat du MEFR expose comment le ministère conduit les actions de son ressort et en lien étroit avec les acteurs économiques, pour que l’économie française puisse se décarboner et être plus résiliente face au changement climatique. Des stratégies visant à accélérer le développement d’une offre française et européenne de technologies décarbonées ont ainsi déjà été lancées : batteries, hydrogène bas carbone, etc.

Le plan explicite également les actions menées dans de nombreux domaines comme la démarche du « budget vert », le verdissement du secteur financier, la protection des consommateurs, le financement de l’aide au développement, ou encore le rôle de l’Etat actionnaire.

Avec le soucis d’exemplarité des services publics, le MEFR s’est aussi engagé dans une démarche volontariste, baptisée « Bercy vert », pour fédérer l’ensemble de ses services et agents autour de thématiques éco-responsables ». Outre l’animation de dispositifs interministériels sur l’immobilier et les achats de l’Etat pilotés par le MEFR, de nombreuses actions sont lancées sur la mobilité durable des agents et l’économie circulaire à l’échelle du ministère.

Ces nombreuses actions, dont plusieurs donnent lieu à un plan spécifique et doté de son propre dispositif de pilotage (plan « batteries », plan « numérique et environnement », etc.), sont aujourd’hui, pour la première fois, présentées et rassemblées dans un plan d’action unique qui donnera lieu à un suivi  notamment à travers une série d’indicateurs. Ce plan sera transmis au Haut Conseil pour le Climat et fera l’objet d’un avis de  sa part.

Partager la page