Accueil du portailParticuliersUne taxe sur les voitures de tourisme de forte puissance

Une taxe sur les voitures de tourisme de forte puissance

par Bercy Infos,

le 26/02/2018 –

La loi de finances pour 2018 a créé une nouvelle taxe additionnelle sur la carte grise. Les certificats d'immatriculation des véhicules de tourisme de 36 CV et plus donnent lieu au paiement d'un prélèvement supplémentaire.

©taniho - stock.adobe.com
 

 

Les certificats d'immatriculation des véhicules de tourisme de 36 CV et plus donnent lieu au paiement d'un prélèvement supplémentaire (nouvel article 963 A du code général des impôts).

Quels véhicules sont concernés par cette taxe ?

Cette taxe s'applique aux véhicules de tourisme acquis à compter du 1er janvier 2018. Un véhicule acheté fin 2017 mais immatriculé en janvier 2018 ne paiera pas cette taxe.

La taxe est due sur les cartes grises pour les véhicules neufs, comme pour les véhicules d'occasion. Les détenteurs de véhicules d’époque, détenteurs de la carte grise collection, sont exemptés.

Lire aussi : Achat d’un véhicule neuf : comment fonctionne le bonus /malus écologique ?

 

Quel est le montant de cette taxe ?

Le montant de la taxe est fixé à 500 euros par cheval fiscal (CV) à partir du 36e. Le montant total ne peut pas excéder 8 000 euros.

Lire aussi : Barème 2018 des frais kilométriques

 

code général des impôts

article 963 A

Partagez cet article !

Thématiques :

Impôts et fiscalité

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 21/03/2019

    Certains des revenus issus du covoiturage doivent être déclarés à l’administration fiscale. Dans quel cas êtes-vous concerné ? Quelles sont vos obligations si le covoiturage est votre activité professionnelle ? Explications.

  • ©Phovoir.fr

    21/03/2019

    Dans le cadre du dispositif « Pinel », les contribuables ayant réalisé des investissements immobiliers locatifs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu sous réserve de remplir certaines conditions. Explications.

  • ©momius / Stock.Adobe.com

    20/03/2019

    La plupart des prestations sociales et familiales ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu et vous ne devez donc pas les déclarer sur votre déclaration annuelle de revenus. Mais existe-t-il des exceptions ? Quelles sont les règles applicables ? On vous explique tout !

  • ©Fotolia.com

    19/03/2019

    En matière d'impôt sur le revenu, il est possible de choisir de déduire l’ensemble de ses frais professionnels à leur valeur réelle. Si vous optez pour le régime des frais réels déductibles, vous pouvez évaluer les frais liés à votre voiture avec le barème kilométrique de l’administration fiscale. Précisions sur le barème 2019 des frais kilométriques.

  • 14/03/2019

    Vous vendez ou revendez des biens ? Vous avez l'obligation de déclarer les revenus que vous tirez de cette activité dans un certain nombre de cas. Vous pouvez également être redevable de cotisations sociales, à partir de certains seuils. Explications.

  • ©Pixabay

    11/03/2019

    Vous souhaitez construire un abri dans votre jardin, une terrasse, une piscine ? Vous serez peut être redevable de la taxe d’aménagement. Quels sont les tarifs de cette taxe ? Quelles sont les exonérations possibles ?

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !