Accueil du portailParticuliersUn problème de réseau téléphonique, internet, postal ? Alertez l’Arcep !

Un problème de réseau téléphonique, internet, postal ? Alertez l’Arcep !

par Bercy Infos,

le 27/06/2018 –

Depuis fin 2017, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), met à disposition des particuliers ainsi que des entreprises et des collectivités, une plateforme en ligne qui permet de signaler les dysfonctionnements rencontrés avec les opérateurs/réseaux fixes, mobiles, internet et postaux. Explications.

©DarwelShots / Stock.Adobe.com

L’Arcep est notamment chargée du contrôle de la qualité du service rendu par les opérateurs ou encore du déploiement des réseaux de téléphonie et d’internet sur tout le territoire. L'Arcep fixe également les objectifs de qualité du service universel de La Poste.

Faire un signalement à l’Arcep, un processus très simple

Grace à sa plateforme dédiée utilisable depuis octobre 2017, vous pouvez, en quelques minutes, alerter l’Arcep sur les dysfonctionnements éventuels que vous rencontrez avec les opérateurs fixes, mobiles, internet et postaux. Cette procédure de signalement se déroule en trois étapes :

  1. Décrire qui je suis :

Tout d’abord il faut indiquer si vous êtes un particulier, un entreprise, ou une collectivité/un élus. Ces informations permettent à l’Arcep d’analyser au mieux votre situation pour ensuite vous apporter les conseils les plus adaptés à vos spécificités ;

  1. Décrire mon problème :

Lors de cette seconde étape vous devez répondre à plusieurs propositions qui permettent d’expliquer le problème auquel vous faites face. Vous avez la possibilité d’ajouter des commentaires libres à la fin de cette étape  ;

  1. Accéder aux conseils de l’Arcep :

Lors de cette dernière étape vous pouvez accéder aux fiches-conseils de l’Arcep et plus particulièrement à celles qui sont les plus pertinentes au regard de la description que vous avez faite de votre problème.

Lire aussi : Comment identifier la couverture mobile de sa région ? | Ondes électromagnétiques : vous pouvez faire mesurer votre exposition gratuitement

Signaler son problème à l’Arcep c’est participer à l’amélioration des services

Pour le particulier, l’entreprise ou la collectivité, alerter l’Arcep c’est tout d’abord la possibilité de bénéficier de conseils adaptés à sa situation. Mais c’est également un partage précieux d’expérience qui permet à l’État d’améliorer la régulation de ces marchés et d’inciter les opérateurs à améliorer leurs services et à développer leurs réseaux.

 

Attention, l’Arcep n’est pas chargée du règlement des litiges individuels entre utilisateurs et opérateurs. Pour obtenir des renseignements sur les aides dont vous pouvez bénéficier pour ce type de litige, vous pouvez notamment consulter le site de la DGCCRF.

Pour l’Arcep, ce recueil des alertes est essentiel puisqu’il permet de suivre en temps réel les difficultés rencontrées par les utilisateurs et d’identifier l’ampleur des dysfonctionnements. L’agence peut ainsi être plus efficace dans ses actions de régulation des opérateurs.

Lire aussi : Droits du consommateur : les démarches à suivre en cas de litige avec une entreprise | Assurance, banque, commerce... : plus de 150 modèles de lettres pour régler vos litiges

Partagez cet article !

Thématiques :

Réseaux de communication

Des infos 100% utiles et 100% fiables sur la fiscalité, les aides, la consommation, vos obligations, le numérique… pour vous aider au quotidien. En savoir plus sur Bercy infos.

Pour être averti chaque semaine des dernières infos, abonnez-vous aux lettres d’information Bercy infos.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • 28/06/2019

    Antennes-relais, boîtiers WiFi, téléphones mobiles... : nous vivons quotidiennement au contact des ondes électromagnétiques. Il est possible de connaître son exposition précise à ses ondes. En effet, l'Agence nationale des fréquences (ANFR) peut effectuer des mesures à la demande et sans frais. Tout savoir sur le sujet.

  • © Fotolia.com

    22/05/2019

    Le dispositif « Cohésion Numérique des Territoires » a pour objectif d’apporter d’ici 2020 du bon haut débit (via des technologies sans fil), aux foyers non couverts par les réseaux filaires. Les particuliers et les entreprises éligibles peuvent bénéficier d’un soutien financier pouvant aller jusqu’à 150 € sur le coût d’équipement, d’installation ou de mise en service de la solution sans fil retenue. On vous explique comment faire.

  • ©CNIL

    21/05/2019

    Vous souhaitez vous opposer à l'utilisation de vos coordonnées à des fins commerciales, accéder à votre dossier médical, supprimer du web les informations vous concernant ? La Commission nationale informatique et libertés (CNIL) propose des modèles de lettres pour exercer vos droits auprès des organismes détenteurs de vos données.

  • © Pixabay

    14/05/2019

    Les frais d'itinérance ou « roaming », autrefois facturés aux utilisateurs de téléphones mobiles quand ils voyagaient en Europe, n'existent plus depuis 2017. Ainsi, un Français en déplacement dans un autre pays membre de l'Espace Économique Européen et qui utilise son téléphone mobile, se voit appliquer les tarifs de son opérateur français. Mais que dit précisément la réglementation ? Existe-t-il des exceptions ? Quid des tarifs en dehors de l'Europe ? Nos réponses.

  • 29/04/2019

    Afin de permettre aux usagers de connaître le service rendu par les différents opérateurs de téléphonie, l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) met en ligne des cartes de France des couvertures voix, SMS, 3G et 4G pour chacun des opérateurs. En savoir plus sur ce service.

  • © Getty Images

    27/12/2018

    Les numéros commençant par 08 qui permettent d'accéder à un service, par exemple contacter sa banque, sa caisse d'allocations familiales ou encore les appels des numéros des services à valeur ajoutée (SVA) peuvent être soit payants, soit gratuits. Rappel des tarifications applicables à ces numéros.

Fermer

Vous souhaitez recevoir gratuitement toutes nos informations utiles et pratiques ?

Abonnez-vous aux lettres d'information Bercy infos !

Je m'abonne
Partagez cet article !